La neige perturbe les transports dans la moitié nord

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 18 Déc 2010 18:33

La neige perturbe les transports dans la moitié nord

Météo Consult a placé 42 départements en alerte orange. Les autorités appellent les Français «à limiter leurs déplacements aux situations d'absolue nécessité».

Une nouvelle perturbation neigeuse est arrivée samedi par le nord-ouest. Elle a atteint la Normandie, le Centre et l'Ile-de-France, apportant une nouvelle couche de 5 à 10 cm de neige tenant au sol ce samedi soir.

Ces chutes de neige reprendront à nouveau dimanche au nord de la Loire, et seront particulièrement marquées entre la Bretagne, les Ardennes, l'Alsace et la Lorraine en passant par le bassin parisien.

Météo Consult place jusqu'à dimanche soir 34 départements en alerte orange neige et verglas. 11 autres départements présentent un risque important de neige et de verglas. Le centre interministériel de crise a été activé au ministère de l'Intérieur.

• DANS LA NUIT DE SAMEDI À DIMANCHE

La perturbation s'étend du Val de Loire à la Lorraine en passant par le sud du bassin parisien et le Nord de la région Centre, coupant ainsi la France en deux. Après une accalmie froide temporaire en milieu de nuit, les chutes de neige se renforceront une nouvelle fois au fil des heures (de 5 à 10 cm supplémentaires attendus).

DIMANCHE

Situation très délicate le matin, avec des chutes de neige importantes qui se poursuivent sur les mêmes régions que celles de la nuit, c'est à dire entre la Bretagne et la Lorraine en passant par la Mayenne, l'Orne, le Maine, la Beauce, le bassin parisien et la Champagne. Attention, car les chutes de neige seront très fortes sur l'Îlede-France, tombant par des températures proches de 0°C, ce qui suffit à la tenue au sol notamment en zone de plateaux (mais moins en zone urbaine). Les cumuls de neige supplémentaires de ce dimanche matin atteindront entre 5 et 10 cm en général, mais parfois 15 cm entre le perche et les plateaux franciliens.

Dimanche après-midi, on attend une amélioration par le Nord-Ouest à partir de la mi-journée, notamment en Bretagne et Basse-Normandie, alors qu'il continuera de neiger mais plus faiblement au Nord-est de la Seine, entre la Haute-Normandie, l'Est du bassin parisien, les Ardennes et la Lorraine.

Dimanche soir, les chutes de neige se décaleront sur l'est du pays. Au Nord-Ouest, un temps froid mais plus sec se mettra en place avant une nouvelle dégradation attendue dans la nuit. Le regel est à craindre sur les sols enneigés avec des conditions de circulations très délicates.

Les départs en vacances perturbés

Les mauvaises conditions météorologiques ont perturbé samedi les transports et les départs en vacances dans une grande partie nord de la France, tandis que les conditions de circulation étaient difficiles samedi soir en Ile-de-France et doivent encore se dégrader dimanche.

Le Centre interministériel de crise installé au ministère de l'Intérieur appelle les Français à «limiter leurs déplacements aux situations d'absolue nécessité» pour ne pas être piégés par la neige.

Si aucun bouchon important n'était signalé en début de soirée, le trafic se faisait au ralenti dans de nombreux endroits de l'Ile-de-France, où est tombée une importante quantité de neige. Dans un centre commercial d'Eragny, dans le Val d'Oise, des centaines d'automobilistes étaient piégés en début de soirée. Les conditions ne devraient pas s'améliorer dimanche avec de nouvelles chutes de neige, «encore plus fortes» en Ile-de-France.

En Gironde, le verglas a provoqué un important accident de la circulation tôt sur l'A62. Un semi-remorque de 38 tonnes a pris feu. Cinq personnes ont été blessées, dont une très gravement. Le verglas a provoqué de nombreux accidents matériels, entre 50 et 70 dans les Landes, environ 25 en Charente-Maritime, une dizaine en Ile-de-France. Dans plusieurs départements, des escortes de convois sont organisés pour permettre à ces véhicules de rejoindre des voies routières praticables.

ROUTE

La préfecture de la zone de défense et de sécurité de Paris a annoncé l'activation dès samedi 8 heures du PC Zonal de circulation. Les seize véhicules blindés à roues de la gendarmerie, déjà positionnés dans les départements de la grande couronne parisienne, où des milliers d'automobilistes avaient été bloqués les 8 et 9 décembre, sont maintenus. La préfecture conseille aux automobilistes de quitter la région parisienne avant midi.

Comme en Ile-de-France depuis samedi midi, de nombreux arrêtés préfectoraux d'interdiction de circulation des poids lourds ont été pris dans d'autres départements et régions, notamment sur des autoroutes, dont l'A84 en Basse-Normandie, l'A1 dans le sens Lille-Paris, l'A28 dans le sens sud-nord

» Plus d'informations au 0800 100 200, la radio 107.7 FM et sur les sites internet www.bison-fute.gouv.fr, www.sytadin.fr

TRANSPORTS EN COMMUN

Vers 19 heures, la RATP a dû interrompre le service sur «quasiment» toutes ses lignes de bus. Elle ne prévoit en revanche pas de perturbations particulières dans les métros, trams et RER parisiens.

Les transports en commun ont été suspendus dans plusieurs autres villes et agglomérations, comme à Evreux, de même que, parfois, les liaisons départementales, comme dans le Calvados. Dans l'Oise, les transports en commun d'enfants ont été suspendus pour la journée.

• SNCF

La SNCF annonce transporter «tous les voyageurs qui ont réservé leurs billets pour un départ vendredi et samedi». Mais les TGV en direction de l'Est et du Sud-Est enregistrent ce samedi jusqu'à une heure et demie de retard en raison des intempéries qui conduisent à une réduction de la vitesse des trains à 220 km/h ou 230 km/h.

Les lignes en direction et en provenance du Nord, ainsi que les Eurostar et les Thalys, enregistrent des retards de 20 minutes à une heure. Le trafic vers l'ouest et le sud-ouest de la France est normal.

» Plus d'informations sur http://www.infolignes.com/

AÉROPORTS

Dans les airs, 60% des vols dans le principal aéroport parisien de Roissy-Charles de Gaulle enregistraient des retards d'une heure en moyenne samedi en fin d'après-midi. L'aéroport a annoncé l'annulation d'un quart des vols prévus dimanche jusqu'en milieu d'après-midi.

Plusieurs aéroports régionaux ont également connu des perturbations, comme Brest et Quimper.

[ad#ad-2]

 

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 18 Déc 2010 18:33