L’album posthume de Michael Jackson – Michael –

bestway
Par bestway décembre 10, 2010 14:11

L’album posthume de Michael Jackson – Michael –

Michael est le onzième album du chanteur Michael Jackson mais aussi le premier à sortir à titre posthume. 

 Un recueil de dix chansons inédites, sur lesquelles le chanteur, auteur-compositeur, danseur et producteur, mort le 25 juin 2009, à Los Angeles, à l'âge de 50 ans, avait travaillé.

Selon les informations fournies par la maison de disques, ces inédits proviennent de séances réalisées dans divers lieux entre 2007 et 2009, Sony à d'ailleurs privilégie la fin de vie de l'artiste, avec cependant deux titres à avoir été enregistrés durant les sessions de Thriller, "Behind The Mask" et "Much Too Soon". Des artistes commes Lenny Kravitz, 50 Cent et Akon ont participé à cet l'album posthume "Michael"

Cet album à fait et va continuer à faire couler beaucoup d’encre:

Un mois avant la parution de l’album tant attendue, il suscitait déjà un tourbillon de polémiques. ..

Début  novembre, Sony diffusait en exclusivité sur le web le tout premier titre, 'Breaking News'.  La Toya et Jermaine en tête,  la tribu Jackson déclarait ne pas reconnaître la voix de Michael.  Les fans hurlaient aux faussaires, quand  un illustre inconnu, son sosie vocal Ricky Galliano, déclarait au quotidien britannique le Sun en être le véritable chanteur – une sombre histoire d'émirs arabes qui lui auraient fait enregistrer des titres à son insu… –, avant de se rétracter. En bref, un véritable méli-mélo, qui a fait couler beaucoup d'encre ! En réponse, son label historique, Sony, a employé un bataillon de professionnels pour authentifier la voix, désormais scientifiquement avérée.

Dans le détail, la polémique porte en fait sur les trois titres enregistrés chez les Cascio, amis de la star : 'Breaking News', 'Keep Your Head Up' et 'Monster', duo avec 50 Cent. Il s'agirait bel et bien du chant de Michael, mais sur-mixé, sur-arrangé, et paré d'autres voix.

 

Peu avant le 10 décembre, d'autres titres de cet album épineux sont donc arrivés au compte-goutte sur le net, parmi lesquels 'Hold my Hand', en duo avec Akon, 'Behind The Mask', écrit par Ryuichi Sakamoto, 'Much Too Soon' ou encore 'Slave To The Rhythm'.  Quelques fans , journalistes, ont eu le privilège d'écouter l'album dans son intégralité.
 

 Un avis mitigé en ressort:

Les fans n'hésitent pas à accuser l'incohérence de cet album « brumeux », qui mêlerait des titres des années 1980 avec des chansons récentes (2007-2008). Les aficionados s'étonnent d'ailleurs que ne figurent pas sur le disque certaines pépites inédites, parmi lesquelles 'State of Shock', un duo avec Freddie Mercury. « Le business l'emporte ici clairement sur l'artistique », tance encore Cachin. « En publiant ce qu'il y avait de plus discutable, Sony a sûrement gardé des munitions pour l'avenir ». L'avenir ? Un contrat de 225 millions de dollars entre l'Estate, qui gère l'héritage de Jackson et Sony,  inclut en effet la sortie de 10 albums jusqu'en 2017. De quoi découvrir encore longtemps ce que nous réservent les coffres de Michael : des centaines de chansons, soit autant de débats,rumeurs et autres enjeux financiers.

BESTWAY

Commenter avec votre compte Facebook
bestway
Par bestway décembre 10, 2010 14:11