Un mois de juin 2012 très sec pour la Guadeloupe et les Iles du Nord

Chasseurs de Cyclones
Par Chasseurs de Cyclones 16 Juil 2012 02:35

Un mois de juin 2012 très sec pour la Guadeloupe et les Iles du Nord

Un mois de juin 2012 très sec pour la Guadeloupe et les Iles du Nord !

Iles du Nord

IDN1

Vent : Avec une dominante au secteur Est-Sud-Est, le vent a soufflé en restant modéré tout au long du mois. Avec la plus forte rafale du mois relevée à la station de Gustavia – St-Barth de 69 km/h de secteur Est-Sud-Est le 25 juin.

Pluviométrie : Ce mois de Juin 2012 se situe au cinquième rang des mois de juin les moins pluvieux, selon nos données depuis 1959. Les déficits dépassent les 70%. Malgré les quelques gouttes relevées sur 5 jours, juin 2012 fut très sec. Le caractère exceptionnel a souligné, est que le déficit pluviométrique est enregistré depuis le 21 mai. Car depuis, aucune précipitation significative n’a été relevé. On note ainsi à Saint-Martin Gendarmerie 14 mm sur l’ensemble du mois dont 8 mm le 29 juin. On note également la présence d’une brume de sable sur l’ensemble du mois.

Températures : Toutes les moyennes de température sont nettement plus chaudes que leurs normales respectives. Cette anomalie chaude se remarque surtout avec les 19 jours du mois ou les maxima ont dépassé les 32°C (8 jours pour la normale mensuelle). La température moyenne mensuelle relevée est pour St-Martin – Grand-Case de 28,8°C et pour St-Barth – Gustavia de 29,2°C.

Guadeloupe

Guad1

Figure 2. Cumul des précipitations pour la Guadeloupe et ses dépendances durant le mois de juin 2012. Crédit Image : Météo France

Vent : Le vent reste faible à modéré d’Est à Sud-Est dominant tout au long du mois. On remarque surtout qu’il reste très constant tout au long du mois les rafales sont anormalement rares. La plus forte rafale à été relevée de 75 km/h à Pointe-Noire de secteur Nord-Est le 6 juin.

Pluviométrie : La répartition des pluies est, malgré les faibles quantités, très variable. Ce qui est très classique pour un mois de juin. Mais, dans la poursuite des 20 derniers jours de mai, partout, le département connaît un déficit pluviométrique mensuel exceptionnel et sur de nombreux postes de nouveaux records de manque d’eau pour le mois sont observés. Le Nord et l’Ouest de la Grande-Terre comme le Nord et l’Ouest de la Basse-Terre sont particulièrement touchés avec des déficits allant de 60 à 90%. L’Est de la Grande-Terre et la Désirade, le déficit avoisine les 50 à 60%. Sur l’Est de la Basse-Terre, les manques avoisinent les 60 à 70%. 45 à 55% au sommet du massif de la Soufrière, comme sur Marie-Galante et les Saintes. On note un atmosphère est en effet fréquemment troublée par des poussières de sable saharien transportées par un alizé constant, le plus souvent modéré, favorisé par l’ anticyclone des Açores resté puissant. On relève à l’aéroport du Raizet 29 mm sur l’ensemble du mois dont 16 mm le 30 juin.

Températures : Avec un bel excédent en durée d’insolation et un alizé faible et constant, on s’attendrait à une anomalie chaude pour le mois sur le département. Mais ce n’est le cas que pour l’île de Marie-Galante. Le reste de l’archipel garde des moyennes de températures normales (1981-2010) pour le mois. On remarquera que se sont les températures mensuels des mois de juin de la dernière décennie qui font remonté la normale. Si on se réfère à une période plus longue, on retrouve l’anomalie chaude sur l’ensemble de l’archipel. La température la plus chaude est de 34,3°C à Baillif le 27 juin et la température la plus basse est de 21,1°C à Ste Rose le 4 juin.

Sources :

Extraits du bulletin climatique de Météo France du mois de juin 2012 pour la Guadeloupe.

Extraits du résumé mensuel de Météo France du mois de juin 2012 pour la Guadeloupe.

Chasseurs de Cyclones

Chasseurs de Cyclones
Par Chasseurs de Cyclones 16 Juil 2012 02:35