AU NOM DE SAINT-MARTIN: création de l’ «Union pour la démocratie»

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE novembre 21, 2010 23:57

AU NOM DE SAINT-MARTIN: création de l’ «Union pour la démocratie»

AU NOM DE SAINT-MARTIN: création de l’ «Union pour la démocratie» par Daniel Gibbs

AU NOM DE SAINT-MARTIN

 Saint-Martin s’affaiblit de plus en plus chaque jour. Notre pays, notre patrie,  souffre du manque d’intérêt de la part de ceux qui devait nous amener vers un meilleur avenir.

 Comme d’autres nous avions cru que la liste à laquelle nous avions a participé en 2007 allait appliquer le programme sur lequel elle s’était fait élire. Nous nous sommes trompés!

 Comme d’autres nous avions cru que cette administration allait mener Saint-Martin à assumer son nouveau statut. Nous nous sommes trompés!

 Nous avions cru que notre nouvelle Collectivité donnerait à notre jeunesse, non seulement de l’espoir, mais aussi du travail. Nous nous sommes trompés!

 Nous avions cru que nos leaders, Sénateur et Président en tête, allaient donner à nos personnes âgées réconfort et vie décente. Nous nous sommes trompés!

 Nous avions cru que la justice fiscale serait vite établie. Nous nous sommes trompés!

 Et nous avions aussi cru que la démocratie guiderait les faits et gestes dans notre pays, à la fois au sein du Conseil Territorial et au Conseil exécutif. Mais là aussi nous nous sommes trompés!

 L’an passé, Marthe Ogoundélé nous avait tous prévenus. Nous ne l’avons pas écouté et, une fois de plus nous nous sommes trompés!

 Nous n’avons cessé d’essayer de changer les choses de l’intérieur pour constater que la présidence ne tolère ni questions, ni discussions ni point de vues créatifs.

 Le pouvoir est sous influence totale du Sénateur qui n’est pas, faut-il le rappeler, membre du Conseil Territorial.

 C’est pour toutes ces raisons que nous devons dire à nos concitoyens qu’en toute bonne foi on nous a trahi. Les regrets n’y changeront rien. Nous devons prendre nos décisions, nous excuser auprès du peuple et tourner cette sombre page.

 ET C’EST-CE QUE NOUS FAISONS AUJOURD’HUI.

 A partir de maintenant, alors que nous quittons l’UP, nous créons l’ « Union pour la démocratie».

 Ce mouvement sera basé sur les principes suivants :

 –        Travailler pour un meilleur Saint-Martin. Cela signifie que nous voterons, agirons et parlerons afin de créer les conditions – toutes les conditions – pour améliorer l’économie et la tirer du marasme actuel;

–        Ouvrir notre mouvement à tous ceux qui partagent nos ambitions;

–        Déclarer que nous ne défendons aucun intérêt personnel;

–        Demander, en tant qu’élus, un audit général sur les finances et l’administration de la Collectivité;

–        Soutenir le droit des saint-martinois au travail, à la justice et à la sécurité.

 Dans les jours et les semaines à venir notre mouvement s’agrandira, partagera ses objectifs avec la population, demandera aux gens de bonne volonté de nous rejoindre afin que, en toute transparence ce gouvernement démissionne.

 Nous ne pouvons pas rester des spectateurs et les laisser ainsi bafouer les lois et le peuple!

Commenter avec votre compte Facebook
F. LETUVEE
Par F. LETUVEE novembre 21, 2010 23:57

Les dernières infos

Suite...