Des heurts font un mort à Cap-Haïtien

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 17 Nov 2010 23:36

Des heurts font un mort à Cap-Haïtien

Alors que le nombre de morts du choléra en Haïti atteint 1100 personnes selon le dernier bilan officiel, une personne a été tué et plusieurs autres, blessées dans des heurts entre Casques bleus et manifestants dans la ville du Cap-Haïtien, située dans le nord du pays.

Les affrontements se sont déroulés mercredi, en début d'après-midi. Toutefois, les autorités policières ne précisent pas si la victime était un soldat de l'ONU ou un manifestant.

Le porte-parole de l'ONU, Vincenzo Pugliese, n'a pas confirmé ces informations. Toutefois, il a affirmé que les fonctionnaires de l'ONU n'étaient pas allés travailler mercredi à cause de la situation tendue sur le terrain.

L'AFP rapporte que lors des incidents de mercredi, un groupe de manifestants aurait creusé une tranchée au nord de Cap-Haïtien et un véhicule de l'ONU serait tombé dans le piège.

En début de semaine, des accrochages avaient fait 2 morts et 14 blessés dans cette ville. De plus, six soldats avaient été blessés à Hinche.

Les manifestants protestaient contre la mission de l'ONU et la gestion de la crise sanitaire provoquée par l'épidémie de choléra. Celle-ci a touché jusqu'à présent plus de 18 000 personnes.

Un cas signalé en Floride

Aux États-Unis, en Floride, un premier cas de la maladie liée à l'épidémie en Haïti a été rapporté chez une femme qui a récemment rendu visite à sa famille dans le pays.

Les autorités sanitaires de l'État en ont fait l'annonce mercredi. La patiente a été soignée et se porte bien. Son identité n'a pas été révélée et un porte-parole du ministère de la Santé de Floride a refusé de préciser si elle était encore hospitalisée.

Les autorités sanitaires ont communiqué avec les autorités des différents comtés de l'État pour qu'ils connaissent la marche à suivre lorsqu'un cas suspect est découvert. La Floride compte 240 000 personnes qui sont nées en Haïti. Elles retournent régulièrement dans leur pays.

Des prévisions inquiétantes

L'Organisation panaméricaine de la santé (OPS) prévoit que l'épidémie de choléra pourrait faire jusqu'à 10 000 morts au cours des 6 à 12 prochains mois.

Selon un médecin de l'organisation, cette projection pourrait être juste s'il n'y a pas d'amélioration dans le « taux de mortalité actuel de 4 % à 5 % ». Il affirme qu'il pourrait y avoir « environ 200 000 cas d'infection par le choléra dans les 6 à 12 mois ».

En outre, selon l'OPS, qui est une branche de l'OMS, il serait « impossible d'empêcher que le choléra ne se propage à l'ensemble de l'île d'Hispaniola ». Il faut tout de même reconnaître que la situation sanitaire de la République dominicaine est nettement meilleure que celle de sa voisine, Haïti.

Il y a en permanence dans le monde des épidémies de choléra qui affectent environ 2 % de population d'un pays donné avec un taux de mortalité de 1 %.

Radio-Canada.ca avec Agence France Presse, Associated Press et Reuters

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 17 Nov 2010 23:36