Saint-Martin. l’Echomag #4 est disponible en version flipbook

Autre
Par Autre février 25, 2013 23:12

Saint-Martin. l’Echomag #4 est disponible en version flipbook

L’Echomag n*4 est disponible en version Flipbook – Vous pouvez le consulter directement en ligne en attendant l’édition papier qui sera disponible d’ici quelques jours sur les lieux habituels de distribution.

Echomag n*4 : L’édito

Nous ne sommes que quelques semaines après le jour de l’an et on sent déjà comme une odeur de fin de saison. Chaque année un peu plus, on a le sentiment que cette période de fastes affaires se réduit à peau de chagrin. Les commerçants de Marigot pour la plupart souffrent déjà alors que nos voisins hollandais ne savent plus où donner de la tête. Mauvaise nouvelle, on nous apprend que Noel 2013 ne serait pas attendu avant le 25 Décembre prochain.

Un autre phénomène de rétrécissement, géologique celui-là, se déroule sur la plage de baie orientale où les joutes juridiques, qui opposent on ne sait plus qui ni pourquoi, n’ont qu’un seul effet pour les «baigneurs» : La multiplication des supposés restaurants, des bars et des transats qui, du Coco aux «rochers des culs nus», réduisent à presque rien l’espace réservé à ceux qui préfèrent le sable sans matelas, ni beach boys musclés et peroxydés.

En revanche, ce qui ne rétrécit pas, c’est l’enthousiasme des organisations socioprofessionnelles qui, chacune dans son domaine, tente de contribuer à la vie économique de l’île. Entre les travaux de la FIPCOM et l’abnégation de l’ACM (qui a d’ailleurs été dernièrement récompensée pour son travail en recevant le Panonceau d’Or lors du 38e Challenge du Commerce et des Services), les «socios» ne ménagent pas leur peine.

Mais les élus de la Collectivité, toutes tendances confondues, sont-ils sourds à leurs arguments ou se cachent-ils derrière la prétendue cacophonie du monde économique pour jouer en solo, notamment en matière de «fiscalité».

A ce sujet justement, que devient la taxe sur les conventions d’assurance jugée par certains comme un objet de concurrence déloyale entre les assureurs ?

Exclus des urnes en Avril dernier, Louis Jeffry et Franck Viotty se disent prêts à écouter les entrepreneurs et imaginent une nouvelle façon de faire de la politique ici.

Grands défendeurs de la culture Saint-Martinoise, nos dirigeants laissent cependant la quasi-totalité de notre patrimoine à l’abandon et c’est au prix de l’énergie de trop peu d’âmes que quelques trésors sont sauvés de «la mise en bière».

Cette bière, justement, que certains feront couler à flots le temps de quelques bordées et de quelques lofs en ce début de Mars, oubliant, le temps d’une régate, que Saint-Martin et sa population méritent décidément bien mieux que ce qu’on leur sert aujourd’hui.

Laurent Fuentes

 

 

Commenter avec votre compte Facebook
Autre
Par Autre février 25, 2013 23:12