Météorites: Pistorius en larmes…

Autre
Par Autre 15 Fév 2013 12:00

Météorites: Pistorius en larmes…

Le météorite, un «bolide» qui se serait désintégré au-dessus de l’Oural, faisait «des dizaines de tonnes».

L’onde de choc a fait de nombreux dégâts. “Le nombre de victimes augmente au fur et à mesure”, indiquent les autorités.
Des météorites se sont abattues vendredi 15 février dans la matinée sur la région russe de l’Oural, accompagnées d’éclairs incandescents et de violentes explosions, soufflant des murs et des fenêtres, semant la panique et blessant au moins 250 personnes, dont trois graves.

“Nos informations font à cette heure état de plus de 250 blessés, dont trois blessés graves”, a déclaré un porte-parole du ministère de l’Intérieur, ajoutant que des dégâts avaient été enregistrés dans six villes de la région.

“Le nombre de victimes augmente au fur et à mesure”, a indiqué de son côté l’antenne locale du ministère de l’Intérieur, citée par l’agence russe Interfax. Le ministère a d’abord fait état de 50, puis de plus de 150, plus de 250 et plus de 400 blessés, dont au moins trois graves. Les blessés ont pour l’essentiel été touchés par des éclats de verre, selon ces sources.

Lumière blanche

Une boule incandescente accompagnée d’une très vive lumière blanche, se déplaçant à très grande vitesse, est apparue dans le ciel de Tcheliabinsk, une ville de plus d’un million d’habitants, à 9h20 locales, (4h20 en France).

Le météorite, un “bolide” qui se serait désintégré à 5.000 mètres au-dessus de l’Oural, faisait “des dizaines de tonnes”, selon un spécialiste russe, Sergueï Smirnov, cité sur la chaîne Rossia 24. Ce “bolide” se déplaçait du nord-est vers le sud-ouest, selon la télévision publique.

Panique

Des témoins cités par les agences ont fait état de plusieurs violentes explosions entendues dans la région, qui ont semé la panique parmi la population. Le phénomène a également été observé au Kazakhstan, selon les agences.

Le journal russie “Russia Today” évoque une usine de zinc qui serait touchée :

Capture decran 2013-02-15 a 08.02.18

L’administration de la ville de Tcheliabinsk, citée par Interfax, a pour sa part fait état de nombreux blessés. “A 11 heures (6 heures en France), nous avons de nombreux appels pour des traumatismes, des coupures et des contusions”, ont indiqué les autorités locales citées par Interfax.

L’onde de choc a soufflé les vitres du bureau d’Itar-Tass dans le centre de Tcheliabinsk, a indiqué l’agence à l’image de nombreux autres bâtiments comme ceux-ci :


Le souffle après la chute d’une météorite en… by LeNouvelObservateur

Un mur s’est par ailleurs effondré dans une usine de Tcheliabinsk, selon un employé cité par Interfax, qui fait état de trois ou quatre blessés sans gravité.

Le ministère des Situations d’urgence a indiqué avoir mobilisé 20.000 hommes, placés en état d’alerte, et trois avions ou hélicoptères pour inspecter les territoires. Le ministère a appelé la population à ne pas céder à la panique.

“Il n’y a pas d’évacuation de la population, le niveau de radioactivité est dans la norme. Nous vous demandons instamment de ne pas céder à la panique”, a indiqué l’antenne locale du ministère sur son site.

Cette pluie de météorites n’a, semble-t-il, aucun lien avec le passage annoncé, ce vendredi, d’un astéroïde à proximité de la Terre.

(Le nouvel Obs. Avec AFP)

Autre
Par Autre 15 Fév 2013 12:00