St-Martin: Des points a gogo pour le permis de conduire.

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE décembre 16, 2012 00:19

St-Martin: Des points a gogo pour le permis de conduire.

C’était le 6 décembre dernier que les élus ont adopté le nouveau dispositif relatif au permis de conduire pour Saint-Martin
La Collectivité gèrera dorénavant son fichier. Cette réforme locale est autorisé par sa nouvelle compétence « Transports et circulation routière » .
Une volonté de sortir du fichier national afin d’avoir sur l’île un permis spécifique « Saint-Martin » avec quitus du système à points si cher aux différents gouvernements français désireux de faire baisser la délinquance routière qui fait encore de trop nombreux morts sur nos routes.

Volonté identitaire ? Logique indispensable face à la possibilité d’échange des permis de conduire de sint-maarten et qui prenait fin le 31 decembre 2012 ? Peut importe, c’est fait…

Dans quelques mois, les nouveaux permis « Saint-Martinois » seront disponibles pour les nouveaux conducteurs qui n’auront pas de démarche spécifique à effectuer. Pour patienter, ils auront un récépissé faisant office de permis pour les autorités (Depuis le 6 décembre, toute personne passant l’examen est automatiquement détentrice de ce nouveau permis)

Pour les détenteurs du sésame rose obtenu à Saint-Martin ou sur d’autres départements français ainsi que la métropole avant le 6 décembre, devront quand à eux s’inscrire sur le fichier local pour ne plus s’inquiéter des 12 points.

Aucune obligation d’échanger son permis n’est envisagée, cependant, il est fort probable que cet avantage « local » ne séduise plus d’un conducteur.

Fous du volant, attention ! Ce système n’empêche en aucun cas d’être verbalisé ! Les amende et retrait de permis restent en vigueur.

Pour les ressortissants des pays de l’union européenne, ils devront également s’enregistrer sur ce fichier magique et pourront tout a fait échanger leur permis. Par contre, Les ressortissants de pays tiers à l’UE devront absolument échanger leur permis contre un permis local de Saint-Martin. (Sint-Maarten par exemple, voir plus haut…)

Alors que des radars sur l’île ne serait pas de trop dans certains points du territoire (entrée d’agglomération de Grand case ? Bellevue ?) cette réforme est contraire aux avancées sur la sécurité routière que l’état français fait depuis des années pour sauver des vies. Il est vrai que les radars routier, en métropole, sont une invasion parfois limite utiles mais qui ont le mérite, souvent, de faire baisser la vitesse des chauffards.

Sur une île ou une grande proportion de conducteurs négligent complètement le code de la route au détriment de la sécurité d’autrui, une réforme comme celle-ci nous parait inadéquate avec la réalité. Heureusement alors peut être que l’état du réseau routier n’est pas à sa meilleure forme ! Dans le cas contraire, les dégâts collatéraux seraient probablement plus graves encore.

Un recul face au remaniement du permis Français baptisé FAETON à partir du 19 Janvier 2013 :

Afin de répondre à la troisième directive européenne sur le permis de conduire renforçant l’harmonisation des règles applicables en la matière, le système national des permis de conduire sera profondément remanié. Le projet de rénovation, baptisé FAETON, relève de la responsabilité du ministère de l’Intérieur, et plus particulièrement de la direction de la modernisation et de l’action territoriale (DMAT).

La troisième directive européenne sur le permis de conduire qui, en 2006, a marqué une nouvelle avancée dans l’harmonisation des règles applicables dans les États de l’Union européenne, poursuit trois objectifs majeurs : la lutte contre la fraude, la garantie de la libre circulation au sein de l’Union européenne et l’amélioration de la sécurité routière.

Cette directive a plusieurs conséquences, elle instaure notamment un format unique et sécurisé pour les permis de conduire délivrés dans les vingt-sept pays de l’Union européenne.

Ainsi à partir du 19 janvier 2013, les documents prendront la forme d’une carte de crédit, sur laquelle figureront l’état civil du conducteur, une photographie et les droits à conduire. Ce permis comportera également une puce électronique, ainsi qu’une bande de lecture optique, dite MRZ, permettant aux forces de l’ordre de lire l’ensemble des informations après connexion au fichier central.

Les nouveaux conducteurs se verront remettre ce permis dès le 19 janvier, mais il faut savoir que l’ensemble des titres en circulation, soit plus de 40 millions aujourd’hui, devront être renouvelés, avant le 19 janvier 2033, ce qui laisse une certaine marge aux automobilistes.

A savoir qu’elle sera la “marge” que nous aurons à Saint-Martin sur l’application et la mise a disposition de ce nouveau document administratif.

Espérons qu’il ne subisse pas la même chaine d’incidents techniques que lors de la transformation des cartes grises et des nouvelles plaques d’immatriculation.

Allez, roulez petits bolides….

F.L.

Commenter avec votre compte Facebook
F. LETUVEE
Par F. LETUVEE décembre 16, 2012 00:19