FAITS DIVERS GENDARMERIE – 03 Octobre 2012

Gendarmerie
Par Gendarmerie octobre 3, 2012 22:38

FAITS DIVERS GENDARMERIE – 03 Octobre 2012

Le 23 septembre dernier, à 20h00, rue Nana Clark à Agrément, était commis un vol à main armée par deux individus, sur la voie publique, le préjudice portant sur un scooter de 125 cm3.

La victime était abordée par deux individus sur un scooter. L’un des deux malfaiteurs, passager, avait d’abord attrapé la main de la victime, contraignant cette dernière à s’arrêter, en vue de lui dérober son scooter.

La victime se débattant, l’agresseur avait alors sorti une arme de poing puis avait menacé et porté un coup de crosse dans le cou de cette dernière. Les auteurs étaient finalement parvenus à prendre la fuite, emportant avec eux le scooter de la malheureuse victime. L’enquête judiciaire, confiée à la brigade de recherches de la compagnie de gendarmerie de Saint- Martin, permettait, au terme d’investigations minutieuses, de rapidement confondre deux individus potentiellement mis en cause dans cette affaire.

Interpellés les 1er et 02 octobre, ces derniers reconnaissaient au cours de leur garde à vue les faits qui leurs étaient reprochés.

A l’issue de leur comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Saint-Martin en date du 03 octobre 2012, le premier se voit condamner à une peine de 3 ans d’emprisonnement dont 18 mois ferme, le second à 2 ans d’emprisonnement dont 12 mois ferme ; tous deux ont immédiatement été conduits sous escorte en vue d’être placés en détention au sein du centre pénitentiaire de Baie- Mahault.

A noter que le principal mis en cause dans cette affaire était déjà connu de la justice pour des faits de vol avec arme en 2011 et de recèle de vol cette même année, qu’il avait été incarcéré suite à ces faits et libéré après quelques mois de détention.

Commenter avec votre compte Facebook

Gendarmerie
Par Gendarmerie octobre 3, 2012 22:38
Écrire un commentaire

1 Commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*