L’air de Saint-Martin sous la loupe

Autre
Par Autre 25 Jan 2012 14:00

L’air de Saint-Martin sous la loupe

L’association Gwad’air est en train de mesurer la qualité de l’air à Saint-Martin, des deux côtés de l’île. Les résultats de leur étude devraient être publiés d’ici la fin de l’année.
L’équipe de Gwad’air, association de surveillance de la qualité de l’air en Guadeloupe, a installé mardi une station mobile de mesure à l’école Nina Duverly, à Marigot, jusqu’au 23 février prochain.

Cette station mobile est équipée d’un dispositif qui mesure les taux de polluants. L’indice de la qualité de l’air est déterminé à partir de la concentration de quatre gaz: l’ozone, le dioxyde de soufre, le dioxyde d’azote et les particules en suspension de moins de 10 microns de diamètre.

De nombreux capteurs vont aussi être installés sur la partie française pour mesurer les taux de pollution atmosphérique.

L’équipe de Gwad’air, association agréée par le Ministère de l’Écologie, de l’Énergie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire (MEEDDAT), reviendra dès septembre prochain, pendant la saison des pluies, pour étudier à nouveau la qualité de l’air.

Soulignons que Saint-Martin a une bonne qualité de l’air, selon les résultats d’une étude similaire réalisée en 2007 par l’association. Il faudra attendre la fin de l’année pour connaître le bilan de cette nouvelle étude.

Emmanuelle FROMENT

Autre
Par Autre 25 Jan 2012 14:00