Saint-Martin: JetBlue au Fish Day 2012 !

Office de Tourisme
Par Office de Tourisme avril 27, 2012 05:40

Saint-Martin: JetBlue au Fish Day 2012 !

Le temps de la campagne électorale est passé : ma présence dans les médias s’est donc faite beaucoup plus discrète ces dernières semaines et certains s’en inquiètent.

Vos sollicitations, toujours nombreuses, me réchauffent le cœur, croyez-moi !

Le groupe de l’opposition que j’ai l’honneur de représenter est au travail : nous nous sommes attelés à nos nouvelles missions au lendemain du vote.

Avec cette même volonté intacte de travailler au bénéfice de l’intérêt général, pour mieux porter les attentes de la population : nous ne serons pas une opposition stérile. Lorsqu’elle prendra les décisions justes, favorisant un avenir meilleur pour la population et le devenir de l’île, nous travaillerons de concert avec la nouvelle majorité en place. Mais nous resterons une opposition vigilante, exigeante, une opposition sanction, une opposition forte et mobilisée à la minute où nous constaterons des dérives ou des travers.

Notre vote unanime en faveur du président Richardson lors de son intronisation n’est pas un blanc-seing accordé à l’aveuglette à cette nouvelle majorité RRR : c’est un symbole d’ouverture et de respect, de confiance aussi, pour cette nouvelle page qui s’écrit dans l’histoire de la Collectivité.

Une confiance émoussée cependant après le feuilleton du plagiat du discours de politique générale « rédigé » par le –toujours officieux – directeur de cabinet du président Richardson.

Nous ne hurlerons pas avec les loups : le temps est au travail. Reste que ce discours nous a été présenté comme le squelette de la politique menée par le RRR pour les 5 ans à venir. A discours caduc, politique caduque ? La question mérite d’être posée.

Pour l’heure, nous voulons d’avantage prendre en considération et réfléchir sur l’expression des Saint-Martinoises et des Saint-Martinois qui nous ont accordé leur suffrage les 18 et 25 mars dernier. Au soir du 1er tour, ils étaient 2889 ; 4137 au 2ème tour. Même si nous avons eu à maintes fois l’occasion de les remercier, permettez-moi d’user des différentes tribunes que vous nous offrez pour le faire à nouveau, au nom de toute mon équipe.

Le message qui nous a été envoyé par les électeurs est très clair : les Saint-Martinois ont voté pour un changement radical et en profondeur. Ils ont voulu d’abord en découdre avec un système néfaste et individualiste, totalement incapable d’apporter une quelconque solution pour un développement soutenable et durable à notre Collectivité. Ensuite, ce vote manifeste également une volonté de réformer de « fond en comble » le fonctionnement de nos institutions territoriales et locales et de notre administration. Celles-ci devant être au service exclusif des populations par la décentralisation et la déconcentration des services, comme nous le proposions dans notre programme.

Un programme qui a recueilli plus de 43% des votants. Par conséquent, le groupe d’opposition que nous formons au sein du Conseil Territorial se voit désormais investi d’une importante mission, celle de défendre les intérêts collectifs de Saint-Martin et de sa population.

Nous resterons naturellement vigilants et particulièrement attentifs quant aux promesses électorales qui ont été faites aux Saint-Martinois par l’actuelle majorité comme par exemple : La Free-zone, les 2000 emplois, la formation et l’emploi qualifié pour nos jeunes, la réappropriation de la SEMSAMAR par les Saint-Martinois, ramener l’équilibre budgétaire de manière durable, en mettant la population saint-martinoise à l’abri de toute nouvelle forme d’endettement galopant et d’assistanat, etc., etc.

A cet instant, Il y a un point essentiel que je dois clarifier en votre présence ; le groupe TDG 2012 n’attend aucune faveur d’aucune sorte de l’actuelle majorité et nous ne sommes pas non plus une formation d’opposition systématique.

Notre rôle consistera à représenter dignement les Saint-Martinois qui nous ont fait confiance, ceux-là même qui espèrent et qui croient encore en un Saint-Martin prospère. C’est le sens de notre combat, c’est là les vrais enjeux et c’est en fonction de cela et exclusivement de cela Mesdames et Messieurs, que nous orienterons nos travaux, nos analyses et enfin nos votes à l’égard des projets, des décrets et des délibérations qui nous seront soumis.

C’est autour des valeurs portées et défendues par l’Union pour la Démocratie que nous nous sommes retrouvés. Notre philosophie consiste donc à nous maintenir auprès des valeurs qui unissent les Saint-Martinois et non pas de celles qui nous divisent. Nous souhaitons d’abord nous imprégner des préoccupations quotidiennes de la population et honorer ainsi le mandat pour lequel nous sommes élus.

Avec les 26 femmes et hommes de la liste TDG 2012, nous formons un groupe de sensibilités différentes, c’est vrai. Mais, dans cette équipe, l’opinion ainsi que l’appartenance politique de chacun sont connues de tous et respectées par tous.

S’agissant de l’Election Présidentielle, dans la première phase de la campagne électorale, nous avons réservé nos « consignes » et avis à nos seuls colistiers, préférant ainsi laisser chacun des supporters et sympathisants libre de porter son choix sur celui ou celle qu’il pensait pouvoir le mieux aider Saint-Martin.

Maintenant que les urnes ont rendu leur verdict, nous allons donc avoir, un duel entre deux candidats, plus précisément, entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, tous deux issus de mouvements politiques traditionnellement démocratiques et républicains.

Chacun d’entre vous connaît mon attachement et ma sensibilité aux idées et aux valeurs qu’incarne la grande famille politique à laquelle j’appartiens. Nicolas Sarkozy est celui qui est qualifié par plus de 27,2 % d’électeurs pour les défendre dans le cadre du deuxième tour de l’Election Présidentielle.

Mais, avec mes amis de l’Union pour la Démocratie et de la TDG 2012, nous souhaitons vivement nous exclure de toute démarche « clanique » et « hégémonique » qui n’a jamais été porteuse de solution durable pour Saint-Martin.

Nous sommes avant tout des rassembleurs et les difficultés que connait notre Île, nous imposent une nécessité : celle de rassembler autour de nous et autour de notre projet de société, les différentes « couches » de la population, toutes les forces vives démocratiques et progressistes, toutes tendances et toutes sensibilités confondues.

Votez pour qui vous voulez donc, ce samedi, mais votez ! Le taux record d’abstention au 1er tour des présidentielles nous place comme lanterne rouge en la matière sur le territoire. Que traduit cette abstention ? Un choix politique actif pour faire part de nos désaccords ? Ou un désintérêt total pour la vie publique ?

Quels qu’en soient les motifs, ils sont inquiétants et difficilement acceptables : Saint-Martin est un territoire de la République. Nous sommes représentés aujourd’hui à Paris au Sénat, au Conseil économique, social et environnemental et demain à l’Assemblée Nationale.

Saint-Martin a un destin national, nous avons tous notre carte à jouer.

Ce samedi, pour le second tour de ces présidentielles, mobilisez-vous dans les bureaux de vote et faites-vous entendre !

Office de Tourisme de Saint-Martin

Route de Sandy Ground – Marigot – 97150 Saint-Martin

Tel : 05 90 87 57 21/ E-mail : [email protected]

http://www.iledesaintmartin.org/

Commenter avec votre compte Facebook

PUB

Office de Tourisme
Par Office de Tourisme avril 27, 2012 05:40

Les dernières infos

Suite...