FRANCE: François Hollande « recadre » ses troupes après un excès de vitesse

Autre
Par Autre 7 Juin 2012 04:00

FRANCE: François Hollande « recadre » ses troupes après un excès de vitesse

Mercredi soir, BFM-TV affirmait, reportage à l’appui, avoir suivi à moto le président de la République, lors de son déplacement en Normandie pour les cérémonies d’anniversaire du débarquement, et avoir constaté que sa voiture avait dépassé les 160 km/heure. Dans un communiqué, la chaîne de télévision reproduit aussi quelques phrases échangées avec François Hollande à son arrivée en Normandie. « BFMTV: Vous avez pris la voiture pour venir au mémorial? » « Il valait mieux parce qu’il y a un gros problème avec le train ici, je ne vous parle pas de l’avion qui ne correspond pas à mon mode de déplacement », a répondu M. Hollande. « Pas d’excès de vitesse ? » « Pas d’excès de vitesse, je ne sais pas. Cela a été signalé ? », a demandé le président ?

Hollande “arroseur arrosé de son déluge de fausse vertu”

Un «évènement » qui a bien entendu fait réagir. Selon Geoffroy Didier, secrétaire national de l’UMP, « la présidence “normale” aura duré trois semaines ». Avec son excès de vitesse de la veille, François Hollande se retrouver « l’arroseur arrosé de son déluge de fausse vertu ». « 140 kilomètres heure sous le tunnel de la Défense limité à 70, 170 sur l’autoroute limitée à 130… François Hollande a eu beau donner des leçons de conduite à Nicolas Sarkozy et à l’ensemble de la droite durant des mois, rien n’y aura fait: la présidence normale n’aura duré que trois semaines, en tout et pour tout », affirme-t-il dans un communiqué.« Victime de ses propres leçons de morale, se prenant les pieds dans le tapis de sa démagogie, François Hollande s’est retrouvé, sur la route de Caen, l’arroseur arrosé de son déluge de fausse vertu», ajoute le conseiller régional d’Ile-de-France. Selon lui, « les Français sont en train de comprendre que l’exemplarité n’était qu’un slogan et la normalité une posture ».Une infraction “normale”, selon Cohn-Bendit

Pour sa part, Daniel Cohn-Bendit (EELV) a jugé jeudi « normal » que le président François Hollande roule trop vite, à l’image d’une grande majorité de Français. « Premièrement, il roule trop vite, c’est normal, 80% des Français roulent trop vite, il est un vrai président normal ». « Mais, a observé l’eurodéputé Vert, une personne normale ne veut pas être président de la République ».

Hollande recadre ses troupes

La réaction à l’Elysée a elle aussi été rapide : selon le témoignage d’une « source dans l’entourage du chef de l’Etat » recueilli par l’AFP, François Hollande a « recadré » le groupe de sécurité de la présidence.

Source: Actu France-Soir (Avec AFP )

Autre
Par Autre 7 Juin 2012 04:00