Le rallye des Maures tourne au drame dans le Var : deux morts, 18 blessés

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 19 Mai 2012 21:51

Le rallye des Maures tourne au drame dans le Var : deux morts, 18 blessés

Une voiture engagée dans le 14e rallye régional des Maures a quitté samedi après-midi la route à Plan-de-la-Tour (Var) et foncé dans la foule, faisant deux morts et 18 blessés graves, dont deux en “urgence absolue”, selon un bilan établi par les secours.

Les quinze autres blessés, parmi lesquels deux enfants, se trouvent “en urgence relative”, ont précisé à l’AFP les pompiers.

Selon la procureure de Draguignan, Danielle Drouy-Ayral, un commissaire de piste figure parmi les victimes. Le substitut de permanence s’est rendu sur  place pour superviser l’enquête ouverte par les gendarmes de Sainte-Maxime.

 Une faute commise par le conducteur?

© AFP

D’après les premiers éléments de l’enquête, il semble que le pilote, dont l’identité n’a pas été révélée, ait commis une faute de conduite en se trompant dans le parcours. Arrivé à un carrefour où il aurait dû tourner à droite, il aurait continué sa course tout droit, heurtant les spectateurs.

Le drame s’est produit aux environs de 16H30 et le rallye, organisé par l’Association sportive automobile club du Var, a été interrompu.

Les sapeurs-pompiers du Var ont immédiatement mobilisé d’importants moyens de secours: soixante hommes, dont quatre médecins, ont été dépêchés sur place, ainsi qu’une vingtaine d’ambulances et quatre hélicoptères pour évacuer les blessés vers les hôpitaux de la région.

La ministre de la Jeunesse et des sports, Valérie Fourneyron, a estimé, dans un communiqué, que cet accident posait “la question grave de la sécurisation du public lors des manifestations automobiles”. “Avec le ministre de l’Intérieur nous allons nous attacher au plus vite à rencontrer les acteurs concernés, afin de prendre rapidement toutes les dispositions qui s’imposent”, a-t-elle ajouté.

Une conférence de presse devait avoir lieur à 18H30 à la mairie de Plan-de-la-Tour, commune au nord du golfe de Saint-Tropez, en présence du sous-préfet de Draguignan, Stanislas Cazelles, et les responsable de l’enquête et des secours.

Plusieurs accidents mortels se sont produits récemment lors de rallyes automobiles. Le 28 avril dernier, un spectateur de 65 ans, qui se trouvait “dans une zone balisée comme étant interdite au public”, avait été fauché par une voiture sur la commune de Pompidou (Lozère), lors du 43e rallye national de Lozère. Le 12 novembre, un jeune homme de 19 ans avait été mortellement blessé au Rallye de la Vallée de l’Ognon, en Haute-Saône.

La nouvelle ministre des sports, Valérie Fourneyron, a fait part dans un communiqué de l’urgence de régler « la question grave de la sécurisation du public lors des manifestations automobiles. Avec le ministre de l’Intérieur nous allons nous attacher au plus vite à rencontrer les acteurs concernés, afin de prendre rapidement toutes les dispositions qui s’imposent. »

Sources RTL / AFP

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 19 Mai 2012 21:51