Législatives: Marine Le Pen sans figure fait un pas vers l’UMP

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 9 Mai 2012 09:22

Législatives: Marine Le Pen sans figure fait un pas vers l’UMP

Credit photo: http://www.estrepublicain.fr

Mot d’ordre : « Ne votez plus pour l’UMP, cette machine à perdre les élections. »

Il est clair que le troisième tour a déjà commencé. Marine Le Pen lance une offensive pour faire entrer des députés de son mouvement à l’Assemblée nationale. Mot d’ordre : Ne votez plus pour l’UMP, cette machine à perdre les élections.

Un scénario digne d’un casting de pièce de théâtre. Marine Le Pen à principalement participé à l’échec de l’UMP au 2eme tour des élections présidentielles mais tourne sa veste pour se positionner avec le front national et prendre une part de gâteau de la politique de contre pouvoir.

En effet, tout va être une affaire de terrain. Sur le papier, les élections législatives se présentent bien pour le parti de Marine Le Pen après avoir engrangé 6,4 millions de voix à la présidentielle. Mieux, les sondages sont au beau fixe. Une étude de l’Ifop réalisée le jour du vote auprès de 2000 personnes, promet un score de 18% aux listes MLP (si le scrutin devait se dérouler la semaine prochaine), autrement dit, un score identique à celui qu’elle a atteint le 22 avril. L’indication est importante, puisqu’en 2002 et 2007, le score du FN aux législatives était en recul de 5% par rapport aux présidentielles qui les avaient précédées. « Notre sondage vérifie la règle qui veut que, pour un scrutin qui suit de très près la présidentielle, la tendance dégagée dans le premier scrutin est amplifiée dans le second », analyse Frédéric Dabi, directeur adjoint de l’Ifop. En clair, en comparant ces estimations avec les résultats des législatives de 2007, quand le FN gagne 14 points, l’UMP en perd 13.

S’adressant aux électeurs de l’UMP dès le 6 mai au soir, la présidente du FN leur a lancé un appel pressant : « Il faut une opposition qui tranche politiquement, digne de confiance et sûre d’elle. A ceux qui veulent aujourd’hui construire une opposition nouvelle dans ce pays, il faut faire entrer des députés patriotes à l’Assemblée nationale. » Le message qu’elle va tenter de faire passer s’apparente à celui d’un vote utile. « Après la défaite de Nicolas Sarkozy, l’UMP apparaît clairement comme une machine à perdre, estime Louis Aliot, vice président du FN. Ce parti a tout perdu, les régionales, les cantonales, et maintenant la présidentielle. A ces électeurs je dis, comment pouvez-vous lui faire encore confiance ? » Une adresse un peu décalée, semble-t-il avec le discours de Bruno Gollnisch, qui a rappelé mardi 8 mai que le Front National allait constituer, comme Marianne l’avait annoncé, une liste noire des députés UMP à éliminer, parmi lesquels Xavier Bertrand, Jean-François Coppé et Claude Guéant.

Marine Le Pen sans figure: On ne peut que démontrer cette volonté d’éliminer Nicolas Sarkozy de la scène présidentielle dans le seul but de prendre la main aux législatives. Sa position de vote blanc à forcément joué dans la balance électorale de ce 2eme tour. Cette manipulation était finement joué et nombres d’électeurs se sont laisser berner par son discours. La politique est véritablement une affaire d’ego et de pouvoir. Marine Le Pen excelle dans cette fonction.

sxminfo avec Marianne2

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 9 Mai 2012 09:22