Arrestation de DSK : qui a prévenu l’Élysée?

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 5 Juil 2011 07:52

Arrestation de DSK : qui a prévenu l’Élysée?

Depuis le coup de théâtre de vendredi qui a presque totalement libéré DSK, la thèse du complot refait surface. Deux élus socialistes, Michèle Sabban et François Loncle ont clairement dénoncé l’existence de connexions entre la direction du Sofitel de NewYork, et certaines « officines françaises. » Le groupe Accor, propriétaire du Sofitel de Manhattan, a démenti être intervenu dans l’affaireDSK et de son côté, Claude Guéant, ministre de l’Intérieur, a déclaré que « ce qu’ils disent est proprement scandaleux ». L’information sur l’arrestation de DSK a pourtant bien traversé l’Atlantique le 14 mai au soir pour arriver à l’Élysée, mais avec des variations horaires assez remarquables.

Selon Europe 1, le 14 mai vers 23h45, heuredeParis, la direction du Sofitel de New York prévient le groupe Accor. René-Georges Querry, directeur de la sécurité du groupe Accor, unancien grand flic, ex-patron de la Brigade antigang, informe Ange Mancini, un vieil ami, ancien grand flic lui aussi, aujourd’hui «Coordonnateur National du Renseignement », en poste à l’Élysée. Ange Mancini transmet dans la seconde l’information à Christian Fremont, directeur de cabinet du président de la République. Il était environ minuit, et, toujours selon Europe 1, « l’Élysée ne confirme pas si Nicolas Sarkozy a été prévenu le soir même » de l’arrestation de son principal rival pour 2012…

Qui a la bonne heure?

Quelques curieux qui ne se satisfont jamais des explications officielles se sont souvenus que le 14 mai, Jonathan Pinet, un jeune militant UMP de 24 ans, étudiant à Sciences-po Paris, avait été le premier, « avant même les médias américains », signalait Le Parisien dès le 17 mai, à annoncer sur Twitter, à 22h59, l’arrestation de DSK. L’exploit de l’étudiant méritait d’être salué car son message – « eUn pote aux États-Unis vient de me rapporter que DSK aurait été arrêté par la police dans un hôtel à New York il y a une heure » – a été diffusé seulement 14 minutes après l’interpellation de DSK par les policiers américains. Vingt-trois minutes plus tard, à 23h22, le Tweet de Jonathan Pinet est renvoyé sur le réseau social Twitter par Arnaud Dassier qui n’est autre que le « responsable de la campagne Web de Nicolas Sarkozy en 2007, aujourd’hui rédacteur en chef du site de droite Atlantico. fr », précise encore Le Parisien.

Twitter plus rapide que les RG

Les curieux qui ne se satisfont jamais des explications officielles se demandent comment un étudiant UMP et le responsable d’un site Internet proche du pouvoir ont pu apprendre une information de cette importance une heure avant les autorités françaises. Le 14 mai au soir, Nicolas Sarkozy assistait à la finale de la Coupe de France de football au stade de France et, selon le site in-business.fr, « on l’a vu beaucoup utiliser son téléphone portable dans la tribune d’honneur. »

Interrogé lundi sur l’heure à laquelle l’information lui était parvenue, Claude Guéant a confirmé avoir été informé « dans la nuit de samedi à dimanche, un peu après minuit et demi », par son directeur de cabinet qui, lui-même, précisait le ministre de l’Intérieur, « avait été informé par le coordonnateur national du renseignement ». Faut-il conseiller aux services de renseignements de s’abonner à Twitter ?

Source Buzzpolitique – Rédigé par André Foumon | Lien permanent

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 5 Juil 2011 07:52