Ukraine : Le oui au rattachement de régions d’Ukraine à la Russie l’emporte

Autre
Par Autre 28 Sep 2022 01:51

Ukraine :  Le oui au rattachement de régions d’Ukraine à la Russie l’emporte

Les responsables des quatre régions d’Ukraine contrôlées par Moscou et les forces séparatistes pro-russes ont annoncé une victoire écrasante du “oui” aux référendums sur le rattachement à la Russie.

Le vote a été organisé sur cinq jours dans les régions de Donetsk, Louhansk, Zaporijjia et Kherson, qui représentent au total environ 15% du territoire de l’Ukraine.

Les autorités de Louhansk, ont annoncé que 98,4% des votants ont dit vouloir le rattachement à la Russie. A Zaporijia, le oui au rattachement l’emporte à 93,1%. Le chef de la commission électorale de la région de Kherson a annoncé que le “oui” avait remporté 87% des suffrages.

Denis Pouchiline, chef de la “république populaire de Donetsk” (RPD) a indiqué que 99,2% des votants s’étaient prononcés en faveur du rattachement à la Russie.

Selon les autorités des quatre régions, tous les votes ont été comptés.

L’Ukraine et ses soutiens occidentaux affirment que ces consultations n’ont aucune légitimité et serviront de prétexte à Moscou pour prononcer l’annexion de ces régions.

Le président russe pourrait alors qualifier toute tentative de reconquête de ces territoires par l’Ukraine d’agression contre la Russie elle-même.

Vladimir Poutine a laissé entendre le 21 septembre qu’il était prêt à recourir aux armes nucléaires pour défendre “l’intégrité territoriale” de la Russie.

“Les référendums sont terminés”, a écrit Dmitri Medvedev, un proche de Vladimir Poutine, sur Telegram. “Les résultats sont sans équivoque. Bon retour parmi nous, en Russie!”

UNE ANNEXION RENDRAIT IMPOSSIBLE LES NÉGOCIATIONS DE PAIX

L’Ukraine a averti à plusieurs reprises que toute annexion supplémentaire de territoires par la Russie rendrait impossible la tenue de négociations de paix.

Kyiv a également déclaré que les Ukrainiens qui avaient aidé la Russie à organiser les référendums pourraient être jugés pour trahison.

Ces référendums rappellent celui organisé en Crimée en 2014 par les autorités installées par Moscou sur le rattachement de la péninsule à la Russie, où le “oui” avait remporté 97% des voix.

Vladimir Poutine a déclaré mardi à la télévision russe que les référendums avaient été organisés afin de protéger la population de ce qu’il a décrit comme des persécutions subies par les Russes et les personnes russophones en Ukraine, des allégations rejetées par Kyiv.

(Avec Reuters; version française Camille Raynaud)

Autre
Par Autre 28 Sep 2022 01:51
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*