Communiqué de la préfecture : Blocage de Quartier d’Orléans et de Sandy-Ground

Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin
Par Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin 5 Nov 2021 15:04

Communiqué de la préfecture : Blocage de Quartier d’Orléans et de Sandy-Ground

Le Préfet condamne les tentatives de blocages en cours à Quartier d’Orléans et à Sandy-Ground.

Ces actions nuisent gravement à l’image de la « Friendly Island » et discrédite la réputation de Saint-Martin à l’échelle internationale. Les comportements abondamment véhiculés par les réseaux sociaux qui permettent de constater que ceux qui contrôlent les barrages ont des méthodes discriminatoires, qui vont à l’encontre même des idées qu’ils prétendent défendre, de tolérance, du respect des différences, bafouent les valeurs essentielles de la République : Liberté, Égalité , Fraternité.

Suite aux multiples crises traversées ces dernières années, toutes les bonnes volontés se sont mobilisées, investies pour sauver l’intégrité de notre société. Malheureusement, tous ces efforts sont menacés et notre bon vivre ensemble est mis en péril. Les revendications des manifestants sont multiples et les méthodes employées sur les barrages sont non seulement illégales mais aussi inacceptables au plan moral.

Il devient urgent que la paix sociale revienne dans le cadre de discussions apaisées avec l’ensemble des acteurs de ce territoire (élus, sociaux-professionnels et représentants des associations et des conseils de quartier…).

Le Préfet rappelle qu’il est toujours dans l’attente des propositions qui doivent lui être faites, et ceci depuis plusieurs semaines, pour pouvoir ensuite, en liaison avec les élus de la collectivité, les étudier.

Une île divisée contre elle-même, ne peut subsister.

« Let us unite for the good of Saint-Martin. »

 

Télécharger (PDF, 51KB)

Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin
Par Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin 5 Nov 2021 15:04
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*