Saint-Barthélemy & Saint-Martin : POLLUTION DE L’AIR EN PARTICULES FINES PM10

Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin
Par Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin 23 Août 2021 16:02

Saint-Barthélemy & Saint-Martin : POLLUTION DE L’AIR EN PARTICULES FINES PM10

 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Épisode de pollution – PRÉVISION  POLLUTION DE L’AIR EN PARTICULES FINES PM10 

Niveau rouge sur persistance pour les 23 et 24/08/2021 

Ces lundi 23 et mardi 24 août 2021, la concentration en particules fines PM10 dans l’air devrait dépasser les 50 μg/m3 en moyenne sur 24h, valeur correspondant au seuil d’information et de recommandation. Face à cette prévision, et après plusieurs jours de dépassement, la procédure d’alerte sur persistance est déclenchée conformément à l’arrêté préfectoral relatif à la gestion des épisodes de pollution dans l’air ambiant pour aujourd’hui et pour demain. 

VALEUR ATTEINTE : 

75 μg/m3 à la station de Marigot en moyenne entre 0h00 et 8h30, ce lundi 23 août. 

ZONES CONCERNÉES : Saint-Martin 

NATURE DU POLLUANT ET SOURCES : 

La procédure concerne les particules fines de moins de 10 micromètres de diamètre (PM10). Cette pollution est principalement liée au passage des brumes de sables sur l’archipel guadeloupéen, mais également à l’activité humaine (combustion d’énergie fossile, moyens de transport, activités industrielles…). 

SEUIL ATTEINT : 

Le seuil d’information et de recommandation correspond à un niveau du polluant dans l’atmosphère au-delà duquel une exposition de courte durée présente un risque pour la santé de groupes particulièrement sensibles au sein de la population et qui rend nécessaire l’émissions d’informations immédiates et adéquates à destination de ces groupes et de recommandations pour réduire certaines émissions. 

PRÉVISIONS : 

Le risque de dépassement est fort pour les prochaines 24 heures. 

 

RECOMMANDATIONS SANITAIRES

Pour les populations vulnérables : Femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques. 

Pour les populations sensibles : Personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple : personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux. 

➢ En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prendre conseil auprès d’un professionnel de santé, 

➢ Privilégier des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort, 

➢ Prendre conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant. 

➢ Éviter les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe, 

➢ Éviter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur, 

➢ Reporter les activités qui demandent le plus d’effort. 

Pour les jeunes (0 à 6 ans), les écoliers, les collégiens et les lycéens : 

➢ Interdire les activités sportives à l’extérieur dans les établissements d’enseignement primaire et secondaire 

➢ Pour les jeunes enfants, interdire les activités sportives à l’extérieur et à l’intérieur. 

Pour la population générale : 

➢ Réduire les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) 

➢ En cas de gêne respiratoire ou cardiaque, prendre conseil auprès d’un professionnel de santé. 

De manière générale : 

➢ Se renseigner sur la qualité de l’air dans la région sur le site de Gwad’Air : www.gwadair.fr 

MESURES POUR LA RÉDUCTION DES ÉMISSIONS

Secteur résidentiel / Tertiaire : 

➢ Limiter les activités de loisirs génératrices de particules (feux d’artifices, manifestations publiques de sports mécaniques…). 

➢ Reporter les travaux d’entretiens des espaces verts privés et plus particulièrement l’utilisation d’outils à moteur thermique tels que les tondeuses à gazon. 

➢ Dans les espaces verts et jardins publics, reporter les travaux d’entretien ou de nettoyage effectués par les collectivités avec des outils à moteur thermique (tondeuses à gazon…) ou avec des produits à base de solvants organiques (peinture, white spirit, vernis…). 

➢ Suspendre les éventuelles autorisations dérogatoires à l’interdiction du brûlage des déchets verts à l’air libre 

Secteur industriel/construction : 

➢ Recours obligatoire à des mesures compensatoires pour l’abattage des poussières (arrosage…) en cas de travaux générateurs de poussières sur les chantiers (chantiers de démolition…). 

➢ Réduire les rejets atmosphériques des sites responsables des émissions les plus importantes par la mise en oeuvre des dispositions prévues dans leur arrêté d’autorisation ICPE en cas d’épisodes de pollution. 

Secteur des transports : 

➢ Limiter l’usage des véhicules diesel non équipés de filtres à particules. 

➢ Limiter les transports routiers de transit. 

➢ Encourager le recours au télétravail pour les agents des services de l’État et administrations lorsque ce dispositif existe. 

hjkhk

Télécharger (PDF, 475KB)

Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin
Par Préfecture de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin 23 Août 2021 16:02
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*