Covid-19 : Aux Antilles, en Guadeloupe et Martinique, des chiffres qui doivent être interprétés avec discernement ?

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 19 Août 2021 15:21

Covid-19 : Aux Antilles, en Guadeloupe et Martinique, des chiffres qui doivent être interprétés avec discernement ?

On va tenter de ne pas faire le jeu de la presse internationale avec le combat entre prophètes Internet de la pandémie et le discours politique dramatique mais qui semble aussi bien opportuniste de la situation sanitaire de nos îles, en Guadeloupe et en Martinique. Nous laisserons les îles du Nord en marge de ces observations pour le moment.

Le fait même de critiquer la version “officielle” de la situation sanitaire vous plaçant systématiquement dans la case “complotiste”, nous devrions récolter une volée de bois vert à la lecture de ce post. Aucune espèce d’importance, nous préférons poser la question, ouvrir un éventuel débat, car nos observations nous laissent perplexes.

Pour autant, il serait temps qu’une véritable investigation soit opérée sur la réalité du terrain en positionnant avec transparence les données numériques du dit terrain. De nombreux organismes ont largement les moyens humains et techniques pour le faire. Encore faut il en avoir la volonté.

Voici quelques chiffres qui doivent être interprétés avec discernement

Guadeloupe :
Combien de décès par semaine en Guadeloupe en 2019 ? 62,5 exactement (source INSEE 2019) combien de décès de nos jours ? Impossible d’obtenir cette information, par contre, la presse, l’ARS, la préfecture eux annoncent des résultats qui seraient, de leur avis, catastrophiques, pour exemple, si l’on prends en compte les dernières déclarations de l’ARS Guadeloupe, nous aurions plus de 60 décès par semaine. Donc, la question est la suivante, aujourd’hui, avons-nous 120 décès par semaine en moyenne en cumulant les décès moyens des données INSEE de 2019 avec ceux qui sont “positifs” au Covid en Guadeloupe actuellement ou alors une moyenne de 60 victimes terrassées par le virus et seulement par le virus, par semaine ? Au vu des informations remontées et disponibles, ce n’est pas évident d’en tirer des conclusions claires.
Il suffit de prendre connaissance de cette illustration ci-dessous (Covd-19 Tracker) datant du 18 août 2021 qui indique 346 décès liés au Coronavirus depuis le “début de l’épidémie” pour visualiser l’incohérence des chiffres annoncés. Vous allez nous dire qu’il faut probablement lisser les résultats pour prendre en compte un éventuel pic qui serait la priorité visible de la catastrophe évoquée à coup de grands titres dans la presse nationale et locale. Possible, mais dans ce cas, encore une fois, il serait judicieux de poser des tableaux de relevés clairs et correctement présentés car nous n’avons alors “rien” compris.

Reconnaissez qu’il n’est pas simple à visualiser le résultat tant attendu ?

Alors, qui ment ? Nous aurions envie de dire que tout le monde ment… Ce serait en tout cas une explication rationnelle qui expliquerait, en partie tout au moins, l’incohérence des annonces numériques des différents organismes. Le virus circule et tue parfois dans nos îles, cela est une certitude. Mais la panique engendrée par des annonces de type fin du monde n’est elle pas totalement disproportionnée si on considère tous les éléments ?

Les titres grossissants la situation sanitaire de nos territoires à coups de communiqués AFP copiés/collés sur l’ensemble des médias nationaux, utilisés a des fins de marketing politique est d’après vous justifié ?
 Oui, le virus est là et n’en déplaise au président Macron, nous ne pourrons probablement pas l’éradiquer, il faudra apprendre à vivre avec, comme c’est le cas avec des milliers d’autres virus, et ce depuis la nuit des temps.
Arrêtons d’utiliser la peur comme outil de propagande et avançons des chiffres cohérents, vérifiés, analysés et non à charge comme cela semble être le cas depuis mars 2020. 

Martinique :
Même conclusion en Martinique qui à eu ces jours de gloire dans la presse nationnale (moyenne des décès en 2018 : 68 par semaine) Alors que le dernier bilan de l’ARS au 18 août 2021 fait état de 253 décès Covid depuis le début de l’épidémie. Tenter de poser sur la table le vrai calcul et arrêtons de faire peur. Une réalité sur la situation oui, qui est véritablement pour certain d’entre nous, une véritable catastrophe, mais pas un projet d’angoisse irrationnel qui va mettre toute la population dans un cauchemar économique sans précédent et laisser bien des traumatismes impossibles a quantifier à ce jour. Sans oublier les fractures sociales en cours qui sont parfois terribles.

Nous ne cherchons pas à avoir raison sur le sujet, nous posons juste des questions qui méritent attention et réponses.
Nous vous invitons à réagir sur le sujet, surtout si vous êtes médecins, infirmiers, spécialistes de la santé en général. Votre avis compte et pourrait peut-être éclairer quelques zones d’ombre sur ce sujet brûlant.

Un témoignage a prendre avec “discernement”

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 19 Août 2021 15:21
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*