Courrier d’un lecteur agacé : COVID-19 ? Toujours le couvre feu mais un peu moins !

Autre
Par Autre 18 Juin 2021 19:24

Courrier d’un lecteur agacé : COVID-19 ? Toujours le couvre feu mais un peu moins !

Ne lisez pas ce petit papier si vous n’avez pas d’humour… Car il ne nous reste bientôt plus que cela…

En effet, en marge de la situation sanitaire qui reste catastrophique sur plus d’un point, il semble devenu improbable que la raison l’emporte sur la politique, la responsabilité et bien d’autres choses qui semblent avoir disparu.
Mr le préfet a très bien souligné et à son étonnement sur un média local, que les citoyens de Saint-Martin avaient bien suivi les mesures de confinement pour éloigner le vilain Covid de notre île. Globalement, grace aux actions imposées aux citoyens, les choses s’améliorent, mais la tendance reste à la prudence ! il ne faudrait pas se retrouver débordé, le service des urgences de l’Hôpital LCF à souffert ces dernières semaines.
Quoi qu’il en soit, les nouvelles mesures sont donc de mise et le communiqué de la préfecture qui fait foi vous est ici intégralement fourni à la lecture des plus sceptique. Nous vous invitons très sérieusement à suivre à la lettre les indications de la prefecture.

Au-delà des incitations permanentes à vous faire vacciner, qui d’après les services de l’état, est le SEUL moyen de se protéger contre l’épidémie du Covid-19, vous pourrez dès ce soir sortir de chez vous sans vous auto autoriser jusqu’à 23 h. Dès 5 h du matin, vous ne serez plus un danger pour personne et alors vous pourrez aller travailler, si vous avez encore un travail.

Bon week end aux restaurateurs qui entre d’autres entreprises locales pourront faire un petit peu de commerce entre deux épidémies… Et bonne chance aux autres…

Plus sérieusement, voici le communiqué de la prefecture  :

Télécharger (PDF, 61KB)

 

Un lecteur agacé

Autre
Par Autre 18 Juin 2021 19:24
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*