Incendie spectaculaire chez OVHcloud : De nombreux sites internet d’entreprises et d’institutions indisponibles

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 10 Mar 2021 15:57

Incendie spectaculaire chez OVHcloud :  De nombreux sites internet d’entreprises et d’institutions indisponibles

L’important incendie survenu au cours de la nuit dans un bâtiment strasbourgeois d’OVHcloud, spécialisé dans l’hébergement de serveurs informatiques, pourrait avoir des conséquences durables.

Ce 10 mars, des milliers de sites, mais également des applications d’entreprises, tous hébergés chez OVHcloud, sont totalement indisponibles.

” Le feu s’est rapidement propagé dans le bâtiment. On a mis en place un important dispositif hydraulique, à l’aide d’un bateau-pompe de grande puissance [qui a prélevé l’eau du Rhin], pour éviter la propagation aux bâtiments attenants “, a déclaré à l’Agence France-Presse Damien Harroué, commandant des opérations de secours. ” Les planchers sont en bois, et le matériel informatique, bien chauffé ; ça va brûler. Ce sont des matières plastiques, ça génère des fumées importantes et des flammes “, a-t-il ajouté, pour expliquer l’important dégagement de fumée et la rapidité de propagation de l’incendie.

” Grâce à une forte mobilisation des pompiers, le sinistre sur le site a été circonscrit “, a annoncé la préfecture dans un communiqué, peu avant 7 heures. Des moyens opérationnels ont également été déployés par les autorités allemandes.

” Tout le monde est sain et sauf. Le feu a détruit SBG2. Une partie de SBG1 est détruite. Les pompiers protègent actuellement SBG3. Pas d’impact sur SBG4 “, a tweeté Octave Klaba, le fondateur d’OVHcloud, en désignant les différentes parties du site. ” Tous nos clients sur ce centre de données sont susceptibles d’être impactés “, a précisé l’entreprise sur Twitter, avant d’annoncer en début de matinée que SBG1, SBG3 et SBG4 ne redémarreraient pas aujourd’hui.

Selon le site spécialisé sur les études relatives aux technologies d’Internet W3Techs, OVH est utilisé par 3,2 % des sites Internet.

Sur son site support, OVH a recommandé à ses clients d’enclencher leur ” plan de reprise d’activité “ si leur ” production est à Strasbourg “. Interrogée sur d’éventuelles pertes définitives de données, l’entreprise a indiqué ne pas être en mesure de répondre dans l’immédiat.

Un choix technologique en partie responsable du sinistre ?

Le champion français et européen de l’hébergement de serveurs n’utilise pas la climatisation pour refroidir ses salles de serveurs. Il met en oeuvre plutôt un refroidissement propriétaire à l’eau développé en interne. Un procédé qui avait fait grand bruit dans le domaine des datacenters et qui permet, d’après OVH, d’économiser plus de 30 % sur les couts d’exploitation. Ce système en boucle fermé, qui refroidit aux niveaux du processeur, du rack et de la baie évacue les calories vers l’extérieur via un échangeur de chaleur et des ventilateurs… Et cela serait probablement une des raison de l’emballement du feu dans le bâtiment, celui-ci étant boosté par la circulation d’air comme dans une grande forge. En effet, les salles serveurs dites “traditionnelles” permettent un étouffement du feu lorsque celui-ci est détecté en combinant un confinement et un appauvrissement de l’oxygène de la salle serveur par un gaz inerte de type Argon, Azote ect…

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 10 Mar 2021 15:57
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*

Les dernières infos

Suite...