Marathon de Miami 2020 : Reprise de l’entrainement de “Crazy Dave” (David Redor) pour son record de 2021

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE février 20, 2020 20:41

Marathon de Miami 2020 : Reprise de l’entrainement de “Crazy Dave” (David Redor) pour son record de 2021

On ne vous présente plus David Redor, le marathonien infatigable, celui qui se fait appeler “Crazy Dave” aux USA et qui en 2016, a couru 100 marathons dans la seule année aux USA et ce, dans tous les Etats de ce grand pays.

En 2017, David s’est attaqué au Marathon de l’Everest qui le propulse sur le toit du monde plantant pour la plus grande fierté le drapeau de ces sponsors dont, Immun’Âge® (voir galerie photo ci-dessous). Il s’est entraîné sur les îles Saint-Barthélemy et Saint-Martin, en enchaînant les côtes en plein soleil pour travailler sa résistance.

“Pour me préparer mentalement et booster la machine, en plus de l’entrainement hard, j’ai grimpé l’Island Peak, située à côté de l’Everest, 6 200 m sans oxygène, six jours avant le marathon” dit-il. “C’était inclus dans le package, pourquoi m’en priver ? J’ai terminé ce marathon incroyable en 9 h 23, soit, 121e sur 250 concurrents” nous précise-t-il.

En 2018, David prend soin de son organisme, de son corps, qui va bien, très bien même.  Il a ce challenge qui devient une obsession pour lui : Courir 300 marathons en une année, dans le délai imparti, bien évidement. C’est décidé, aller chercher un record du monde, un “truc bien crazy” comme il dit, si “crazy” qu’il sera bien difficile a égaler. C’est devenu pour David l’objectif incontournable avant de raccrocher ses baskets. Arrive alors 2019, il se retrouve avec d’un côté le challenge mondial qu’il s’est fixé et la problématique de son financement. Le chemin ne sera pas simple…: “En 2019, le début de l’année a été pris par un projet professionnel aux USA et j’étais souvent là-bas ce qui m’a juste permis de faire de petites séances de 10-15 km deux fois par semaine. À partir de juillet, j’ai pu me préparer un peu mieux pour le marathon du Médoc couru le 7 septembre puis pour les 100 km de Millau que j’ai couru le 28 septembre malgré une préparation trop juste pour ce type de distance. Et enfin le marathon de Singapour que j’ai couru en mode entraînement comme à Miami, car il n’était pas prévu,  je me suis inscrit à la dernière minute ! J’avais alors 13 h de décalage horaire puisque j’arrivais de New York.”

En ce début d’année 2020, David Redor nous explique que le financement du record du monde avec ces 300 marathons officiels prend forme : “J’espère boucler mes dossiers de sponsoring pour le début de l’été afin de commencer à organiser cette grosse machine que sera ce record du monde de 2021 si tout se passe bien. Ce qui est sur c’est que le coté communication numérique sera bien présent, car c’est bien la Team Immun’Âge® qui va s’occuper du site internet david-redor.com, comme elle l’avait fait en 2016, afin de permettre aux plus nombreux de suivre mon aventure “Crazy” !”

Sophie de Saint-Martin qui a aussi couru son premier marathon !

SxmInfo : David, tu étais le 8 février dernier à Miami comme d’autres compatriotes Saint-Martinois comme Sophie Berthelot qui a couru son premier marathon en 4h38 mais aussi Patricia Huc qui a également fait une très belle course en 4h 20, toutes deux du Dream Of Trail sans oublier le Club Intergeneration Runners avec 25 participants engagés dans le Half marathon ! David, quel était le but de courir ce marathon, presque au pied levé, d’autant plus que tu as fait le 5 Kilomètres la veille avec l’équipe d’Immun’Âge®, un de tes sponsors ?

David Redor : Oui, j’ai effectivement participé aux 5 Kilomètres la veille avec Florent, Stéphanie, Amélie et Christophe d’Immun’Âge®. D’ailleurs, Florent et moi n’avons pas couru, nous avons marché et on a parlé ! Parlé de tout,  parlé de mon ressenti et de challenge qui me tient à cœur. Il est clair que je suis venu à Miami avec mon sponsor Immun’Âge® pour me remettre doucement dans le bain de la préparation nécessaire à mon challenge.  Aller chercher  le record du monde du plus grand nombre de marathons officiels effectués en un an ne se fera pas en soufflant dessus, car si la  performance est actuellement détenue par l’Américain Larry Macon, c’est pour lui 239 marathons cumulés en mode ” marche ” ! Moi, je vais les courir et les faire tous dans le délai imparti, fixé par les organisateurs de chaque événement en fonction de sa difficulté. Quand on sait que j’avais perdu 15 kilos lors de mon record de 100 marathons en une année en 2016, je me dois de trouver la bonne alchimie physique/mentale pour y parvenir.
Le complément alimentaire Immun’Âge® est pour autant un élément indispensable dans la récupération physique, sans être un dopant comme le certifie le label “Informed Sport” depuis janvier 2019. C’est évidemment un atout incontestable sur le plan sportif pour aller chercher un record officiel sans tricher ni utiliser des produits illicites pour tenir le coup !

David Redor termine cet entretien en précisant : ” En décidant de dépasser le challenge original de 52 marathons en un an en 2016, j’ai vu que 50 marathons en trois mois était faisable, alors, si j’accélère dès le début, le record sera battu. Reste à boucler le financement avec mes sponsors pour que ce pari prenne vie pour 2021 et que ce record tombe “.

SxmInfo : Merci Crazy Dave !

Crasy Dave vise les 300 marathons en douze mois en courant et dans le délai imparti de chaque événement. Cela se fera aux Etats-Unis, car c’est le seul pays qui en propose quasiment 365 jours par an.

Voici quelques chiffres concernant ces 100 marathons courus en 362 jours aux États Unis (initialement prévu pour effectuer 52 marathons dans la même année et dans le délai imparti fixé pour chaque course):

4 219,5 km parcourus en course (au minimum)

4 500 000 de foulées en course (au minimum) soit l’équivalent de 40 ans de carrière pour un marathonien raisonnable !

6 paires de chaussures utilisées

15 kilos perdus

1 130 sachets d’Immun’Âge® (Immun’Âge® est un complément alimentaire naturel fabriqué uniquement avec des papayes fermentées, non-génétiquement modifiées)

Quelques 300 litres de Gatorade bus en course

Plus grand dénivelé de montée en course : Manitou Springs-Pikes Peak Summit (Colorado) 1 938 m-4 302 m

Plus grand dénivelé de descente en course : Madison-Enny (Montana) 2 621 m-1 506 m

1 course en sous-vêtements ! (valise égarée par une compagnie aérienne !)

1 valise perdue

1 sac oublié dans un avion

125 vols

156 771 km parcourus en vol

11 compagnies aériennes utilisées : American, United, Delta, JetBlue, Frontier, Southwest, Westjet, Suncountry, Alaska, Ravn, Hawaian

8 trains

1 005 km parcourus en train

5 cars longue distance – 1 115 km parcourus en cars

36 voitures de location – 20 538 km parcourus en voiture

2 arrestations par la police : une pour excès de vitesse, une pour phares non allumés (reparti à chaque fois sans amende en échange d’une carte postale dédicacée)

1 chevreuil sauvé (coincé entre les barreaux d’une clôture)

49 locations Airbnb

35 hôtels

Commenter avec votre compte Facebook

PUB

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE février 20, 2020 20:41
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*

Les dernières infos

Suite...