Communiqué de presse Collectivité de Saint Martin du 14 décembre 2019

Collectivité d'Outremer de Saint-Martin
Par Collectivité d'Outremer de Saint-Martin décembre 14, 2019 14:52

Communiqué de presse Collectivité de Saint Martin du 14 décembre 2019

Après 3 jours de blocages, le Président et les Conseillers Territoriaux attendent des réponses fortes de l’État

Alors que la 3e journée de mobilisation s’achève et que la nuit à venir s’annonce encore inquiétante, le Président de la Collectivité de Saint-Martin Daniel Gibbs et les Conseillers territoriaux, qui se sont rendus hier sur les 3 principaux barrages de l’île, sont dans l’attente d’annonces fortes des plus hautes autorités de l’Etat.

Depuis jeudi 12 décembre 2019 au soir, le Président Gibbs est en contact direct avec la ministre des outre-mer, sa désormais principale interlocutrice. Ensemble, ils ont engagé un processus de discussions et d’échanges devant aboutir, c’est un objectif partagé, à un retour durable à l’apaisement.

Cet après-midi, il lui a d’ailleurs adressé une communication dans laquelle il rappelle les principales demandes appelant des réponses urgentes, à savoir :

  • « Procéder au retrait immédiat de la version du PPRN anticipé du 6 août 2019. Revenir à la réglementation du PPRN de 2011 et prendre le temps nécessaire pour réécrire un projet de PPRN conforme à la réalité sociale, économique et culturelle de notre île.

Je rappelle la volonté de mes élus et de moi-même, nous qui avons vécu Irma, de garantir la protection de notre population résidant sur tout le territoire, notamment la zone littorale, face à un nouveau type de catastrophes naturelles. »

Le Président a précisé que les élus de Saint-Martin, lui en tête, ne seront « favorables qu’à un PPRN conçu de manière rigoureuse et concertée, tenant compte des habitants de Saint-Martin, de leurs modes de vie et de la préservation des activités économiques.

Il a également demandé à la Ministre « d’Acter de nouvelles modalités de représentation de l’État à Saint-Martin (…) ».

Soucieux de la sécurité des Saint-Martinois, le rétablissement de l’ordre et de la sécurité publique, (compétence régalienne) a aussi été évoqué.

Le Président a rappelé la volonté de la Collectivité d’avancer plus concrètement dans l’évaluation de la reprise de la compétence Environnement « pour que Saint-Martin soit en capacité d’être maîtresse de son devenir ».

Les élus de la Collectivité renouvellent leur appel à l’apaisement.

Les motivations ne doivent pas être effacées par des méthodes usant de la force… (de part et d’autre des barricades) ou de l’entrave au droit de chacun à circuler librement.

PRESS RELEASE

After 3 days of blockages, the President and the Territorial Councilors expect strong responses from the State

Marigot – Saturday December 14th, 2019

While the 3rd day of mobilization ends and as the evening to come promises to be worrisome, the President of the Collectivité of Saint-Martin Daniel Gibbs and the Territorial Councilors, who went yesterday on the 3 main roadblocks of the territory, are awaiting strong announcements from the highest State authorities.

Since Thursday, December 12, 2019 in the evening, President Gibbs has been in direct contact with the Minister for Overseas who is now his main interlocutor. Together, they have started a process of discussions and exchanges which should, it is a shared objective, lead to a lasting return to appeasement.

This afternoon, he also sent her a communication recalling the primary demands which require urgent responses, namely:

“Proceed to the immediate withdrawal of the PPRN version anticipated on August 6, 2019 and return to the 2011 PPRN regulations and take the necessary time to rewrite a PPRN project fitting the social, economic and cultural reality of the territory.

I wish to remind you of the will of my elected representatives and myself, who have lived through Irma, to guarantee the protection of our population residing throughout the territory against a new type of natural disaster, including the coastal area.”

The President stated that the elected officials of Saint-Martin and himself will only be “favorable to a PPRN designed in a rigorous and concerted manner, taking into account the inhabitants of Saint-Martin, their lifestyles and the preservation of the economic activities.

He also asked the Minister to “Instate a new terms of State representation in Saint-Martin (…)”.

Concerned about the security of the Saint-Martiners, the restoration of social order and public safety (sovereign competence) was also stated.

The President recalled the will of the Collectivité to move forward more concretely in the assessment of the recovery of the Environment competence “so that Saint-Martin is able to be in control of its future”.

The elected officials of the Collectivity reiterate their call for appeasement.

Motivations must not be erased by forceful methods … (on both sides of the barricades) nor should they obstruct everyone’s right to move around freely.

Commenter avec votre compte Facebook

Collectivité d'Outremer de Saint-Martin
Par Collectivité d'Outremer de Saint-Martin décembre 14, 2019 14:52
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire