Un PPRN et Saint-Martin s’embrase…

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE décembre 13, 2019 14:05

Un PPRN et Saint-Martin s’embrase…

Cela faisait partie des discussions de comptoirs, cette volonté d’en découdre avec “l’état colonialiste”.

Enfin, c’est ce qui se dit en sourdine entre les uns, les autres, pour ne froisser personne.

Quoi qu’il en soit, hier, jeudi 12 décembre, nous avons passé un degré dans Le Bras de fer Stmartin/Etat au point de laisser place ce matin a de nombreuses interrogations auprès de “ceux” qui ne se sentent jamais vraiment concernés par les dessous de l’île.

Âmes sensibles, surtout, ne regardez pas les réseaux sociaux, car ils sont encore plus moteur de tensions intercommunautaires sans même se rappeler de quel sujet il était question au début du post. Puis nous avons ces coups de fils de gens paniqués qui prennent conscience qu’ici aussi, il existe de la souffrance, du dégoût et beaucoup de préjugés tous bien utile à ce que la journée d’hier ne soit qu’une répétition d’une situation bien plus dramatique.

On ne va pas parler des dessous de l’histoire, il y en aurait tellement à dire, ceci dit, “une certaine” presse ce matin a mis le doigt sur bon nombre d’éléments factuels de la situation.

A suivre…

 

Commenter avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE décembre 13, 2019 14:05
Écrire un commentaire

3 Commentaires

  1. Alex décembre 15, 17:31

    Corruption extrême, migrants illégaux devenus bouffeurs de CAF, tout en dépit du bon sens. Ils veulent rester dans des maisons bord de mer en sachant que le risque est plus qu’élevé, alors on casse et on détruit en prenant sur le caillou les gens qui bossent en orage. Ça devient l’enfer CARIBBEAN ☺️

  2. Alex décembre 15, 19:26

    Une personne menace une famille dans un commentaire. 🤢 Réagissez !!!

  3. F. LETUVEE Auteur décembre 16, 00:16

    @Alex : Oui, vu, j’ai viré cet imbécile… Oui, ici aussi, on a des imbbéciles… des abrutis, des ignares… Heureusement d’ailleurs. Merci pour votre info.

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire