Préfecture de police de Paris : Vidéos de décapitation et une liste de noms de policiers retrouvées chez le terroriste Mickaël Harpon

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE octobre 8, 2019 00:31

Préfecture de police de Paris : Vidéos de décapitation et une liste de noms de policiers retrouvées chez le terroriste Mickaël Harpon

Une clef USB contenant des vidéos de décapitation a été découverte chez le terroriste Mickaël Harpon lors de la perquisition de son domicile à Gonesse dans le Val-d’Oise jeudi dernier selon des sources du Parisien.

Plus inquiétant, Mickaël Harpon avait stocké sur cette clé USB des coordonnées et des données personnelles correspondant à plusieurs dizaines de ses collègues de la préfecture de police. On ne sait pas s’il avait l’intention de les communiquer à des tiers ou de s’en servir à d’autres fins, l’enquête se poursuit délivrant jours après jours quelques détails ahurissants sur le profil de cet homme de cet agent administratif, en poste au service informatique de la direction du renseignement de la préfecture.

Le parisien précise également que le terroriste était en contact très étroit avec un prédicateur musulman, connu des services de renseignement pour être salafiste, dont les autorités considèrent qu’il prônait une pratique très rigoriste de sa religion. Ce qui paraît incroyable quand on sait aujourd’hui que Mickaël Harpon disposait de l’un des plus hauts niveaux d’habilitation de la préfecture. Ça veut dire qu’il était en capacité de savoir tout ou presque des agents qu’il côtoyait au quotidien. Il est en effet inconcevable que les services ne soient pas capable d’identifier dans la “maison” les dormants comme cet individu qui, on le rappel, a tué 3 policiers et un agent administratif.

On est bien loin des mots en toute retenue du ministre de l’intérieur, Christophe Castaner, qui c’est empressé de déclarer immédiatement après l’attentat : Mickaël Harpon “n’avait jamais présenté de difficultés comportementales” ni “le moindre signe d’alerte“.

Encore a cette heure, le gouvernement parle d’un assaillant, pas d’un terroriste… pendant ce temps la, la garde à vue de la femme du tueur a pris fin hier  dimanche, cette dernière a été remise en liberté sans charge retenue à son encontre.

Commenter avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE octobre 8, 2019 00:31
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*