Baie Rouge : Opération de police judiciaire ce dimanche chez Raymond

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE août 19, 2018 17:47

Baie Rouge : Opération de police judiciaire ce dimanche chez Raymond


Arrivés ce dimanche en fin de journée, encerclant le parking et la plage, une vingtaine de gendarmes ont mené une opération de police judiciaire “coup de poing”.

Un témoin sur place parle même s’être senti cerné tandis qu’un autre témoin demandant à un gendarme ce qui se passait s’est vu se faire rapidement remballer verbalement par l’officier de police répondant sèchement qu’il s’agissait d’une opération judiciaire et qu’elle n’avait pas à savoir ce qui se passait.

Aucune autre information n’a pour le moment filtré sur la cause exacte de cette opération.

Une personne qui aurait tenté de s’échapper a été rattrapée par les gendarmes. Un témoin affirme qu’il avait en sa possession un sachet d’une substance inconnue sur lui.

A priori, les touristes et locaux venus se détendre sur la plage de baie rouge ce dimanche se sont vu dans un premier interdit de bouger puis un passage aurait été mis à leur disposition afin que ceux-ci puissent repartir.

Le restaurant “chez Raymond’ a été fermé par les gendarmes. Tout le monde a été prié de rendre transats et parasols. Toutes les personnes présentes ont été contrôlées. Les cuisines ainsi que les glacières placées à l’extérieur ont été également fouillées par les gendarmes.

Au moment d’écrire ces lignes, la plage était toujours bouclées et les gens quittaient doucement la plage.

S’il s’agit d’une opération de contrôle, le choix du dimanche sur notre ile sinistrée laisse dubitatif. C’est probablement l’effet de surprise voulu par le magistrat qui a ordonné cette opération. Il est vrai que cela a fait son plus bel effet, succès garanti pour le côté Friendly Island.

Espérons seulement que la justice y trouve son compte.

Commenter l'article avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE août 19, 2018 17:47
Écrire un commentaire

8 Commentaires

  1. Elodie août 19, 19:34

    L’état français a annoncé sans le prouver avoir envoyé de l’aide post Irma en sus des moyens humains déployés (prouves et vécus) et va maintenant tenter de récupérer ce qu’il peut
    Merci président
    Et surtout ne te déplace pas on va devoir payer la note !

  2. julien août 19, 20:49

    aberration au vue de la situation globale. Il est vrai que nous devons avoir des règles et les respecter. Mais franchement, le temps est aux concessions, pas aux privations. Ce type sur baie rouge profite illégalement depuis des lustres du domaine public, tous le monde le sait, mais il a fallut un poulet un peu regardant pour venir faire la loi de la république, la même qui nous a strictement servie a rien du tout après Irma. Honte a vous état français qui ne connaissez rien a ce pays. Allez vous faire enc…..

  3. Lydia août 20, 06:29

    C’est incroyable et aberrant. Ou était tout ce zèle en Septembre quand on en avait VRAIMENT besoin? Et c’est vraiment le moment d’empêcher les gens de bosser? Surtout dans un restaurant qui emploie souvent des jeunes pour les recadrer. Est-ce le nouveau projet de développement de l’île? Bloquer tout ceux qui veulent entreprendre et aider à “remplir des papiers”? Oui le restaurant ne respecte pas la loi…mais la Loi n’est pas sacrée et souvent au service des puissants. Tchiiiippp.

  4. Josy août 20, 22:52

    L’ÉTAT COLONIAL FRANÇAIS A ENCORE FRAPPÉ.

  5. Martin août 25, 05:58

    Ok mais il y a longtemps que ce restaurateur a été mis en garde ? Et les autres restaurateurs eux qui payent leurs charges ils deviennent quoi ?

  6. F. LETUVEE Auteur août 25, 06:15

    On entend bien ! Le fond n’est pas à discuter.. c’est la forme…

  7. Aristide Garnier août 28, 08:06

    Laloi est la même pour tous et le droit de propriété est un droit inaliénable , ce terrain était occupé illégalement et le commerce employait du personnel non déclaré et vendait l’alcool sans licence sansarler des ventes illicites d’autres produits… dommage

  8. stephane paris septembre 7, 22:54

    On veut bien l’aide de la France, mais pas ses régles…? C’est ça le deal?

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire