Liste en constitution recherche candidats en vue de se présenter aux prochaines élections territoriales de la Collectivité de Saint-Martin.

Autre
Par Autre février 26, 2017 22:30

Liste en constitution recherche candidats en vue de se présenter aux prochaines élections territoriales de la Collectivité de Saint-Martin.

COMMUNIQUE de PRESSE – URGENT

Liste en constitution recherche candidats en vue de se présenter aux prochaines élections territoriales de la Collectivité de Saint-Martin.

En Marche arrière : POURQUOI ?
C’est une initiative longuement mûrie… Et ce qui lui a donné corps, c’est évidemment la prolifération de ces listes qui contraint à constater que la classe politique locale n’a décidément aucun respect pour l’électeur. Rien ici ne sera pris au sérieux et surtout pas les individus, hormis le fait de rompre définitivement avec ceux qui roulent de vieilles mécaniques.

Le Nom de la liste ?
Attention ! Il ne s’agit pas de vous inviter à faire demi-tour ou à cultiver le passéisme… au contraire. Il s’agit de considérer avec pragmatisme que nous avons sans doute loupé quelques virages. En acceptant un petit retour en arrière, nous pourrions les négocier avec plus d’intelligence.

Les colistiers ?
Pour le moment, vous ne les verrez au mieux que de dos car il s’agit avant de s’afficher de constituer cette liste et c’est bien l’objet de notre message ! Si vous en avez assez du cirque électoral auquel nous assistons et êtes disposés à nous rejoindre et à vous investir complètement dans ce renouveau de la classe politique, c’est très simple : il suffit de nous envoyer vos coordonnées, une photo de vous de dos, votre CV et jusqu’au dépôt de liste en préfecture, nous vous garantissons l’anonymat.

Comment retiendrons-nous les candidats ?
Sur la base d’une étude de diagramme très poussée qui nous garantira que vous n’avez aucun lien avec l’existant ou de manière totalement arbitraire.
ATTENTION : si cette liste est créée avec le sourire, elle n’en est pas moins très attachée à ne pas passer pour une énième liste d’amateurs ! Donc, il est pour vous urgent de vous munir des documents qui vous permettront de nous rejoindre (voir liste ci-après) et en premier lieu de votre extrait de casier judiciaire.

Votre position sur la liste ?
Il n’est pas nécessaire d’avoir de velléité de positionnement car tous les colistiers en Marche arrière seront têtes de liste en dehors d’une tête de turc et une tête de noeud. La liste sera présentée par ordre alphabétique avec alternance, parité oblige. Une tête de liste sera tirée au hasard pour satisfaire aux obligations administratives imposées par la Préfecture et le code électoral MAIS, en cas d’élection, le leader sera élu en interne par l’ensemble des colistiers…… ou pas (selon réforme soutenue par la liste et mode de gouvernance adopté).

Notre programme ?
Zéro promesse, nous laissons cela aux autres listes. Nous savons comme vous, par expérience, qu’au regard de la situation actuelle de la COM et du territoire, toute promesse démagogique ne pourrait être tenue.
Les mesures seront décidées dans le cadre de débats contradictoires sans AUCUNE prise en compte des acquaintances ou autre considération personnelle et au mépris des mécontentements individuels, des liens avec des partis nationaux ou autre.

Un seul mot d’ordre : la vérité !
De même, nous sommes au regret de vous informer que nous ne serons pas en mesure de mener une campagne extravagante, ni d’acheter de votes, ni de déployer les traditionnels moyens de locomotion jusqu’aux urnes ou d’offrir toiture, machine à laver etc…
Chaque colistier assumera en fonction de ses possibilités ce qui est nécessaire au bon déroulement de la campagne.

Quelques précisions…
Il n’est en aucune façon nécessaire à ce moment de l’initiative de nous saouler avec vos ambitions nationales, que ce soit pour l’assemblée nationale, le sénat ou le CESE pas plus qu’avec votre soudain intérêt pour la présidence de la SEMSAMAR, de l’OT, du PORT, du CESC ou autre…
Tous ces postes, s’ils survivent à notre réforme, seront pourvus en fonction des capacités et de la probité des colistiers !

[email protected]
[email protected]
En Marche Arrière sur FaceBook
En Marche Arrière sur la Toile !


La déclaration doit indiquer expressément :
– Le titre de la liste présentée ;
– Les noms, prénoms, sexe, date et lieu de naissance, domicile et profession de chaque candidat.

Chaque candidat doit fournir à l’appui de sa déclaration de candidature (art. R. 310 et art. R. 325):
1° Une attestation d’inscription sur la liste électorale délivrée par le représentant de la collectivité territoriale dans les trente jours précédant le dépôt de la candidature, ou une copie de la décision de justice ordonnant l’inscription de l’intéressé, ou, à défaut, un certificat de nationalité ou la carte nationale d’identité en cours de validité et dans tous les cas un bulletin n° 3 du casier judiciaire délivré depuis moins de trois mois (https://www.cjn.justice.gouv.fr/cjn/b3/EJE20c) (faire une copie d’écran de la demande afin de la présenter au dossier le temps de recevoir l’attestation originale par voie postale);
2° Si l’intéressé n’est pas domicilié dans la collectivité ou que les pièces mentionnées au I n’établissent pas son domicile dans la collectivité :
a) Soit un avis d’imposition ou un extrait de rôle délivré par le comptable du Trésor, qui établit que l’intéressé est inscrit au rôle des contributions directes de la collectivité au 1er janvier de l’année de l’élection ;
b) Soit une copie d’un acte notarié établissant que l’intéressé est devenu, dans l’année précédant celle de l’élection, propriétaire ou locataire d’un immeuble dans la collectivité ou d’un acte enregistré au cours de la même année établissant que l’intéressé est devenu locataire d’un immeuble dans la collectivité ;
c) Soit une attestation notariée du directeur des services fiscaux établissant que l’intéressé, au vu notamment des rôles de l’année précédant celle de l’élection et des éléments que celui-ci produit, et sous réserve d’une modification de la situation dont l’autorité compétente n’aurait pas eu connaissance, justifie qu’il devait être inscrit au rôle des contributions directes dans la collectivité au 1er janvier de l’année de l’élection.

L’état des listes de candidats dont la déclaration a été définitivement enregistrée est arrêté par le préfet délégué, après un tirage au sort , au plus tard, le lundi 6 mars 2017 et le mercredi 22 mars 2017, en cas de second tour.

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Autre
Par Autre février 26, 2017 22:30
Écrire un commentaire

8 Commentaires

  1. Thibaud Rémy février 27, 02:38

    Ouah ça fait peur tout ça

  2. Igor Rembotte février 27, 02:51

    Très fort !!!! Au delà de partager cela sur mon humble mur (qui relève d’ailleurs plus du muret)… s’agit-il d’un communiqué de presse Flo ?

  3. Myam Merlo-cilirie février 27, 03:01

    Rien ne va plus…

  4. Igor Rembotte février 27, 03:02

    Genre “faites vos jeux” ?

  5. Myam Merlo-cilirie février 27, 03:02

    Exact !

  6. Igor Rembotte février 27, 03:07

    Tu me fais suivre ?

  7. Dominik Wroblewski février 27, 05:25

    why ?

  8. Anne Laure Jolivet février 27, 10:18

    J adore

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*