Sécurité intérieure : Les forces de l’ordre et de sécurité ont tenu salon

Octavi de Lloà
Par Octavi de Lloà octobre 17, 2016 20:02

Sécurité intérieure : Les forces de l’ordre et de sécurité ont tenu salon

Les 9e Rencontres de la sécurité intérieure se sont déroulées la semaine dernière avec, en point d’orgue, des démonstrations des forces de sécurité et des stands d’informations sur le parking du centre culturel de Grand-Case.

secuDes élèves venus des collèges de Quartier d’Orléans, du Mont des Accords, de la Cité scolaire et de l’école Elie Gibs ont assisté aux différents discours et ont pu s’informer auprès des stands après avoir assisté aux différentes démonstrations.

Louis Fleming, conseiller territorial en charge de la sécurité et représentant la présidente Aline Hanson, a ouvert les débats en assurant que les services de la Collectivité et de l’Etat « travaillent main dans la main pour assurer la prévention et la sécurisation de nos concitoyens ».

Le conseiller territorial a estimé que « même à Saint-Martin, où l’état d’urgence n’est pas aussi prononcé que dans l’hexagone, il est tout de même nécessaire de mettre les choses de la sécurité sous les projecteurs et de communiquer le plus possible avec la population sur l’objet de leurs missions ».

secu2Pour la préfète Anne Laubies, l’objectif de cette journée de présentation des métiers de la sécurité, « c’est que chacun d’entre vous comprenne ce que c’est qu’être gendarme, pompier, policier, ce que c’est que l’engagement bénévole qu’on peut avoir auprès de la Croix-Rouge, auprès de la SNSM ».

Apprendre les gestes qui sauvent

La représentante de l’Etat a évoqué le terrorisme qui touche la France et la volonté du gouvernement pour que la population apprennent les gestes qui sauvent. « Il faut que chacun puisse porter secours de manière adaptée. Apprendre les gestes qui sauvent ça peut très bien vous servir un jour, même chez vous (…) Il faut toujours savoir quels sont les premiers gestes, ce qu’il faut faire et surtout ce qu’il ne faut pas faire ».

secu1La sécurité routière a été abordée car c’est « une préoccupation que j’ai », a insisté la préfète Anne Laubies, en ajoutant que c’est aussi une préoccupation de la Collectivité, des forces de l’ordre et de sécurité ». Ce qui a motivé l’opération « Sois flashy, reste en vie ! », une initiative purement locale, « pour qu’on prenne l’habitude à Saint-Martin d’avoir ce type de chasuble réfléchissante. Quand on est à scooter, la nuit, il faut être vu, quand on est à bicyclette, il faut également être vu ».

Octavi de Lloà

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Octavi de Lloà
Par Octavi de Lloà octobre 17, 2016 20:02
Écrire un commentaire

1 Commentaire

  1. Alex Lantonnois Van Rode octobre 18, 03:14

    Good.

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*