FREE : Autorisé pour la 4G à St-Barthélemy et St-Martin, en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Rédaction
Par Rédaction octobre 13, 2016 16:03

FREE : Autorisé pour la 4G à St-Barthélemy et St-Martin, en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Réseaux mobiles 4G en Outre-Mer – FREE rentre dans la danse !

Le mardi 12 juillet dernier,  auditionné par la commission des affaires économiques, Maxime Lombardini, directeur général de Free Mobile (groupe Illiad) avait confirmé la volonté de l’opérateur de s’implanter aux Antilles-Guyane, Saint-Martin, Saint-Barthélémy, mais aussi à la Réunion et à Mayotte. Il avait rappelé que Free mobile avait déposé un dossier de candidature pour l’attribution de nouvelles fréquences 3G et 4G outre-mer. “On a un projet qui est plus qu’un projet. Nous avons déposé des dossiers de candidatures sur l’ensemble des DROM sur lesquels l’ARCEP a organisé un appel d’offres sur les lots de fréquences. Je voulais vous annoncer aujourd’hui que nous avons un projet sur l’ensemble des Antilles, l’arc Caraïbe, par lequel nous souhaitons assurer la continuité territoriale” avait précisé Maxime Lombardini.

Il avait aussi indiqué que Free proposerait des tarifs strictement identiques à ceux pratiqués dans l’Hexagone. Maxime Lombardini n’avait pas donné plus de précisions sur la stratégie de l’entreprise mais avait simplement évoqué un investissement conséquent envisagé de l’ordre de 100 millions d’euros.

C’est chose faite pour Free puisque l’Arcep a sélectionné quatre lauréats dans chacune des cinq zones géographiques concernées parmi les 25 dossiers de candidatures reçus, sur la base des cinq critères de sélection prévus par l’appel à candidatures et Free devient un nouvel opérateur pour les îles du nord, la Guadeloupe, la Martinique et la Guyane.

Les cinq critères étaient :

– La cohérence et la crédibilité du projet,
– La cohérence et la crédibilité du plan d’affaires,
– La contribution à l’aménagement numérique du territoire,
– La stimulation du marché avec des offres abordables et adaptées aux nouveaux usages,
– L’emploi et l’investissement.

arcep

Sociétés lauréates dans chacune des cinq zones géographiques concernées

Les lauréats obtiennent ainsi de nouvelles fréquences dans les bandes :

– 800 MHz (seulement les 3 premiers lauréats) ;
– 900 MHz (seulement en Guyane et à St Barthélemy et St Martin) ;
– 1800 MHz ;
– 2,1 GHz ;
– 2,6 GHz.

La procédure a conduit l’Arcep à sélectionner un nouvel opérateur entrant sur plusieurs territoires :

– Free Mobile en Martinique, en Guadeloupe, en Guyane et à Saint Barthélemy et Saint Martin ;
– ZEOP Mobile (Groupe Océinde) à La Réunion.

L’Arcep ouvre aujourd’hui la dernière phase de la procédure, qui consiste en un échange avec les opérateurs dans le but de positionner précisément les fréquences de chacun dans les bandes. Elle durera quelques semaines. L’Arcep attribuera ensuite les fréquences aux opérateurs en vue de permettre une ouverture commerciale de la 4G au 1er décembre 2016.

 

Commenter avec votre compte Facebook

PUB

Rédaction
Par Rédaction octobre 13, 2016 16:03

Les dernières infos

Suite...