Saint-Martin : Un Eco-Lodge de 20 chambres sur l’ilet Pinel

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE octobre 12, 2016 22:33

Saint-Martin : Un Eco-Lodge de 20 chambres sur l’ilet Pinel

Un Eco-Lodge de 1200M2 sur un petit endroit de paradis ? Et pourquoi pas se disent certains…

Il s’agit d’une information très sérieuse, un Eco-Lodge, infrastructure comprenant 20 chambres et un restaurant, “devrait” pousser sur l’ilet Pinel très prochainement…
Enfin, pour cela, il faut déjà que le conseil territorial facilite la tâche en validant demain matin le point n°4 : une modification du Plan d’Occupation de Sol (P.O.S.) concernant la parcelle AT 37 sur l’îlet Pinel.

Rien ne sera possible sans cette modification

Pour construire, il faut que le PLU ou le POS permette la délivrance d’un permis, hors, pour le moment, sur l’Îlet Pinel, c’est impossible de faire la moindre demande à l’urbanisme. Il faut absolument modifier la zone de la parcelle et la rendre “constructible”.
Pour résumer, l’obligation première des investisseurs est de demander à la Collectivité de reclasser en NDa (occupation ou utilisation du sol admise – CONSTRUCTIBLE SOUS CERTAINES CONDITIONS) la fameuse parcelle AT 37 qui est aujourd’hui en ND (Zone naturelle – INCONSTRUCTIBLE). Il faut croire qu’ils ont été entendu puisque c’est ce qui va être proposé au Conseil territorial de demain matin jeudi 13 octobre qui se réunit en séance plénière. À l’issue d’une décision positive, la  société immobilière en charge du projet pourrait alors faire la demande d’un permis de construire avec un dossier déjà bien étayé et surtout connu et peut-être même  déjà bien entériné par le conseil territorial de Saint-Martin.

Dans le projet de délibération n°4, il est précisé un certain nombre de points sur la méthode qui va être proposée pour la modification de ce P.O.S. On notera cependant le plus important, puisqu’il permet lui-même d’accueillir avec bienveillance l’ensemble du projet, c’est la modification du P.O.S. apporté en 2011 qui a rendu le banc de sable présent sur la face Sud-Ouest de l’îlet en zone NDa1 (Bande de sable visible sur l’image en fin d’article). Pour faire court, une sorte de jurisprudence en fait…

Le Projet de l’Eco-Lodge

Mine de rien, la parcelle AT 37 fait très exactement 3 ha 47, soit plus de 34 700 m2, ce qui est largement suffisant pour accueillir ce projet d’Eco-Lodge de 20 chambres avec son restaurant.

Les cartes qui devraient être modifiées:

Les cartes qui devraient être modifiées:

Le projet remit en mains propres aux élus de la collectivité de Saint-Martin est relativement bien détaillé. Détaillé sur la forme et sur le fond, le dossier met indéniablement en avant l’îlet Pinel, précisant que ce site touristique est “incontournable” et que toutes les activités présentes sur le site font l’objet d’autorisations d’exercer délivrées par le conservatoire du littoral ou la réserve naturelle. Les auteurs du dossier n’y vont pas de mainmorte et ces allusions pourraient laisser penser que le conservatoire du littoral et/ou la réserve naturelle sont bien informés dudit projet, voire peut-être, pourquoi pas, favorable. Ce qui nous semble peu probable, en tout cas pour le conservatoire du littoral qui n’est pas très flexible sur ce type de dossier. Mais le ton est donné et la lecture du dossier est très dynamique, très “commercial”. On a le sentiment qu’il y a du travail, de la recherche, que ce dossier est pleinement réfléchi et qu’il a muri avec du temps et de la recherche.

Deux plans du projet de l'Eco-Lodge de Pinel

Deux plans du projet de l’Eco-Lodge de Pinel

On passera rapidement le paragraphe 3 du dossier, qui fait une sorte de plaidoirie, sur le plan écologique, et la prise en considération de tous ces éléments. Faune,  Flore, tout y passe, sans oublier la mise en place d’espèces protégées telles le melocactus intortus, le gaïacum officinal et même la création d’un sanctuaire pour la préservation de l’iguane des petites Antilles, iguana delicatessima et bien sur, tout cela, toujours dans le cadre d’un partenariat et de conventions avec la réserve naturelle et le conservatoire du littoral.

Le paragraphe 5 parle de partenariat avec le Lycée des iles du nord section charpente pour la construction, la maintenance et section restauration-hôtellerie pour le fonctionnement. Une convention avec les passeurs pour l’acheminement du personne et des clients, la collaboration avec les services archéologiques (INRAP) et toujours et encore la collaboration avec la réserve naturelle…

De nombreux autres point sont soulevés dans d’autres sections du projet, de l’architecture aux techniques de construction et même de la préfabrication hors site pour limiter les nuisances.

Eau et électricité

Pour répondre au besoin du projet, une gestion des ressources naturelles est nécessaire. L’Eco-Lodge devra disposer de réserves d’eau et l’électricité sera produite par des panneaux photovoltaïques ainsi qu’une éolienne verticale.

Fait important, la création de 20 emplois sur le site sans pour autant préciser le type d’équipement prévu afin d’accueillir le personnel sur place.

Enfin, le paragraphe 8 clôture parfaitement bien la présentation du dossier (copie intégrale du paragraphe) avec un résumé simple mais clair:

Ce projet d’Eco-Lodge est une première à SaintMartin, doit être un exemple de développement maîtrisé de création d’emplois et de valorisation du milieu naturel.
Sans développer le principe constitutionnel d’égalité de traitement, compte tenu du caractère mineur de la modification envisagée, nous sollicitons le conseil territorial pour nous accompagner dans le cadre de l’article 14-31 du code de l’urbanisme en modifiant la désignation de notre propriété – la parcelle AT 37 – actuellement en zone ND du POS en sous secteur NDa, nous donnant ainsi la possibilité légale de réaliser ce projet.

À ce jour, nous n’avons pas de certitude sur l’identité des propriétaires de cette parcelle AT 37 et donc nous n’en parlerons pas. Mais l’on s’interroge sur les deux options qui se présentent pour la suite du projet et son issue pourrait bien dépendre également de l’origine et/ou de la nationalité des propriétaires. Sans ce détail “important”, nous sommes bien incapables d’apprécier à cette heure, de quel côté des poubelles en feu il faudra peut-être se trouver pour défendre le projet ou en demander son abandon.

Nous terminerons avec cette question : Le conseil territorial va-t-il garder demain jeudi 13 octobre le point n°4 à l’ordre du jour ?

A suivre…

F.L.

Crédit photos Îlet Pinel : Stephdeziles

14678062_1127861683965290_2139233915_o

 

Commenter l'article avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE octobre 12, 2016 22:33
Écrire un commentaire

73 Commentaires

  1. Mauricette Jalabert octobre 13, 02:39

    c est pas une reserve naturelle?

  2. tintin octobre 12, 22:52

    et après, Tintamarre ?

  3. Martine Bourdon octobre 13, 03:00

    ..???

  4. James Clement octobre 13, 03:01

    Des grandes chances encore que ça passe au feu …

  5. Cristina Sb octobre 13, 03:30

    La personne qui a proposé ce projet peux acheté moitié de L’île St Martin. … alors ….

  6. Manon Besson octobre 13, 03:41

    Besson Arnaud

  7. Kristelle Hughes octobre 13, 03:49

    C’est quand même étrange que sur un projet qui modifierait l’occupation et l’aménagement du territoire seul un article (très partisan) du projet soit rédigé. Quelques heures avant ladite modification…
    D’ailleurs après relecture, pas de précision sur le plan de gestion des déchets, pas d’explication sur la localisation de l’éolienne, une allusion sommaire sur le volet gestion et conservation de la biodiversité qui du nom du projet “ECO” Lodge devrait être un point très important du dossier.

    Mais bon à part ces points très discutables (entre autres), voyons voir en effet ce que demain nous réserve…

  8. Stéphanie Carayon octobre 13, 04:06

    C’est tjr ainsi, se sont les “bons” projets qui modifient les lois

  9. Patrick Guillerm octobre 13, 04:11
  10. Geoffrey Georgynho octobre 13, 04:27

    Pinel va perdre son charme au détriment d’argent comme souvent…

  11. Houriya So octobre 13, 04:52

    Quand l’homme ne respecte pas la nature . . .

  12. Seb De Dief octobre 13, 05:03

    c’est bien triste tout sa…

  13. Yann Gueguen octobre 13, 05:12

    N importe quoi ..detruire la nature pour faire un..eco lodge..

  14. Catherine Aymen octobre 13, 05:15

    Et pour certains il avais demandé la destruction de leur restaurant ? Ç est normal qui profite de tout sa se n ai pas les locaux

  15. Beatrice Dulac octobre 13, 07:26

    Ce petit paradis est en danger!

  16. Patricia Queudrus octobre 13, 07:46

    Qui ???? Qui veut faire ” ca ” ….
    On ne respecte plus rien …et quand ca sera fait …on aura plus le droit d’aller à Pinel …et cela sera trop tard !!!!

  17. Wendy Pley octobre 13, 07:54

    20 chambres….ca me parait enorme….pas sur de ce projet !!!!!!??????

  18. Véronique Médeau octobre 13, 08:23

    Ho non

  19. Madie Gct octobre 13, 08:38

    N’importe quoi

  20. Freyd octobre 13, 05:11

    Ferait mieux de sécuriser et redynamiser Marigot et l île en générale plutôt que de créer un truc qui va pas amener grand chose,sauf supprimer le côté sauvage de l’île….vraiment dégouté

  21. Shwartz Lewis octobre 13, 09:17

    C’est vraiment du grand n’importe quoi, et les St Martinoi accepte ?

  22. Francois Xavier Lagresle octobre 13, 09:41

    Pinel doit rester tel quel. … c’est tellement plus beau !!

  23. Réservations Caraïbes octobre 13, 09:56

    NON NON et NON, Gardons cette magnifique île sans hotel. Elle nous appartient, on ne veut pas de promoteur!!!!!

  24. Christophe Durand octobre 13, 10:27

    La réserve ne peut accepter un tel projet….sauf contre gros chèque!!!!!

  25. F. LETUVEE Auteur octobre 13, 06:56

    @ Kristelle Hughes: Très partisan ?? vous ne savez pas lire il me semble…

  26. Callie Long octobre 13, 10:58

    Non !!!!

  27. Stef Ani octobre 13, 11:36

    C’est quoi cette connerie ? ???

  28. Olivier Louis octobre 13, 11:44

    No way

  29. Armelle Brunette octobre 13, 11:51

    L’homme ne pense qu’à détruire la nature pour faire du business comme si la planéte lui appartenait!

  30. Catherine Jonderko octobre 13, 12:00

    Je suis absolument contre,je sais une chose,c’est que nous laisserons jamais passer une telle énormité

  31. Julienne Lake octobre 13, 12:06

    Moi je dis stop c’est n’importe quoi aller les St martinois ne laisse pas faire montre vos griffes ?

  32. Roger octobre 13, 08:17

    Un jacuzzi plein d’eau chlorée est incompatible avec un éco-lodge.Cette appelation d’écolodge est une tromperie des promoteurs pour mieux faire passer le suppo.Pinel doit rester un ilot préservée de la réserve naturelle.

  33. F. LETUVEE Auteur octobre 13, 08:32

    @ Roger: oui, on est d’accord.. un beau miroir aux alouettes…

  34. Jeanlouis Tondu octobre 13, 12:32

    Ce n’est même pas discutable. Je suis outré que l’on parle même de ce projet à la Collectivité. Il devrait y avoir une fin de non recevoir à ce promoteur.

  35. Johan Adrian Dellion octobre 13, 12:34

    Npk

  36. Johan Adrian Dellion octobre 13, 12:34

    Mdr

  37. Michel Morice octobre 13, 12:36

    C’est honteux , même d’y avoir penser !!

  38. Mocsam Mouvement Citoyen Sxm octobre 13, 12:52

    Nous voilà encore partis dans le délire tropical! Le fait même qu’un tel projet soit inscrit à l’ordre du jour du conseil est qu’il ait déjà reçu un écho favorable et qu’il ne s’agit encore une fois que d’une mascarade pour la validation d’une affaire déjà conclue! Cette fois nous ne nous laisserons pas faire, il y a peu le restaurant d’un st martinois à été razé par la réserve et la justice pour que ces mêmes personnes reviennent avec un projet qui profitera à qui? C’est tout vu, ce sera non, quelque soit la décision du conseil territorial!

  39. Marie Francoise Romero Duclos octobre 13, 13:04

    Mais c’est quoi cette connerie !!!! Trop nul !!!

  40. Jacky octobre 13, 09:57

    Tant qu’il restera un coin de nature , les promoteurs petits ou grands s’acharneront à le bétonner … cette fois c’est Pinel demain ce sera Tintamarre…que des minables

  41. Thomas Lecuyot octobre 13, 14:56

    wait … du haut de mon ignorance je pensais que les quelques îlots bordant st martin relevaient du domaine public … quelqu un pour m éclairer ?

  42. Jean Pierre Martin octobre 13, 15:08

    C est un scandale !

  43. nicolas octobre 13, 11:27

    Le gestionnaire de la réserve naturelle de Saint-Martin comme son nom l’indique gère les parcelles classées en réserve naturelle par le décret n°98-803 du 03 septembre 1998. La parcelle AT 37 n’est malheureusement pas classée en réserve naturelle. Si cela était le cas le déclassement que vous évoquez ne serait pas possible.

    Votre article ne le précise pas dans ces termes. C’est dommage. Cela aurait évité les polémiques et les insinuations douteuses de certains des intervenants…mais bref…

    Pour synthétiser : le gestionnaire de la réserve naturelle de Saint-Martin a autant de capacité d’empêcher le déclassement d’un espace qui n’est pas de sa compétence qu’un ours blanc qui entreprend de lutter contre le réchauffement climatique.

    NB : l’ours n’est pas si méchant et il aurait été agréable de le contacter pour obtenir des réponses à vos questions. Ce qui est fait ce jour 🙂
    Ceci dit, la question se pose désormais en effet du devenir d’autres zones naturelles non classées en réserve et qui ne sont pas de notre compétence…

  44. F. LETUVEE Auteur octobre 13, 11:49

    @mon cher Nicolas.. Merci pour ces précisions.. il était impossible au vu du temps disponible avant le conseil territorial de te contacter… Et des détails présents dans le dossier ne pouvait pas non plus pour des raisons de confidentialité être écrits..
    Je souhaitais un electrochoc.. je pense que c’est réussi.. le reste est dans les mains du peuple, de la com, des institutions et des investisseurs;. plus de moi..
    Florent

  45. Sylvie Goga octobre 13, 15:51

    Honteux

  46. Laurent Rouzaire octobre 13, 16:21

    Ci git Pinel.

  47. Marina octobre 13, 12:43

    La nature de l ilet pinel sera mieux préservée sans eco lodge aussi écolo qu il soit. ..et si vraiment les investisseurs étaient des vrais ecolos, ils n auraient même pas cette idée !

  48. Yemenjah Kas'bonbon octobre 13, 16:44

    Si c est vrai c est de l inconscience.

  49. Marilyne Flaquita octobre 13, 16:47

    C’est désolant si la Collectivité laisse faire

  50. Ange-Berthe Dormoy octobre 13, 16:52

    C vraiment absurde!!! trop C vraiment trop.

  51. Jules Choisy octobre 13, 17:10

    Money Money Money for somebody ????

  52. Raphael Sanchez octobre 13, 17:52

    Laissez Pinel Comme elle est!

  53. Marie Aline octobre 13, 19:58

    En revanche il serait plus sérieux de penser à Songer de réhabiliter des structures déjà existante, comme la belle créole, ou cet ensemble immobilier à friar’s Bay des sites qui sont un vrai gâchis., et pourquoi pas, en ecolodge tant qu’à faire… NON MAIS… FOUTAGE DE GUEULE comme dirait mon ami qui se reconnaîtra!!

  54. Donie Coste octobre 13, 20:47

    Pourquoi n’ y a t – il dans les journaux à ce sujet?

  55. Jeanlouis Tondu octobre 13, 21:17

    Who the hell cares! Qu’il aille faire son business ailleurs. Il y a plein d’endroits à Saint Martin dans la nature où on peut établir un tel projet comme par exemple à Cul de Sac sur la colline qui domine justement l’ilet Pinel.

  56. Cristina Sb octobre 13, 21:18

    Vous avez tout à fait raison !!

  57. Pierre octobre 13, 18:05

    Quel scandale ! SI la Com l’accepte , on pourra dire que les sxmois sont prêts à tout pour défigurer leur île et hypothéquer l’ avenir de leur jeunesse.
    Et pourquoi le Conservatoire du littoral ne rachète pas cette parcelle ? Vite Nicolas, contacte M. Musson !

  58. loraine octobre 13, 18:33

    Well no more camping for the locals and no more island visit unless there is big money involve. Stop selling off our island people. Bad move.

  59. Armelle Brunette octobre 13, 22:41

    Ca a été voté cet aprés midi à la collectivité!

  60. Benjamin Petrus octobre 13, 22:48

    Jordan Andueza

  61. Christophe Henocq octobre 14, 00:13

    Ouais une vraie blague !

  62. Factotum Thierry octobre 14, 02:14

    C’est un terrain privé. La réserve n’a rien à voir là dedans.

  63. Factotum Thierry octobre 14, 02:16
  64. Christophe Durand octobre 14, 02:21

    il appartient à qui?

  65. Patricia Queudrus octobre 14, 03:48

    À cause du CK ….

  66. Patricia Queudrus octobre 14, 03:49

    Va falloir bouger …

  67. Stéphane Abarnou octobre 14, 04:31

    totalement “inconcevable” a qui profite le crime ??

  68. Benoit Gendron octobre 14, 09:21

    pas sure….

  69. johnny octobre 14, 07:22

    IL ont Demolit une restaurant sur pinel appartenait a une sxm, mais il veule construe 20 Chambre soit disant ecolo dans la reserve qui Peut être modifier ha…!.
    Une Bonne plan qui doit être fait par des sxm person d’ autre. Wake up saint martin wake up.

  70. F. LETUVEE Auteur octobre 14, 07:25

    Et oui… Sauf que c’est la même propriétaire qui souhaite faire cet ecolodge.. La meme propriétaire que le restaurant qui a été démoli…

  71. Sobner Hercule octobre 14, 11:25

    Pour moi c est récupéré ancien hôtel mont vernon là ou avait bcp d emplois

  72. Marie Aline octobre 15, 00:08

    ?

  73. Mista octobre 17, 11:17

    Depuis longtemps maintenant les projets comme celui-là on essayés de s’imposer. Il ne nous reste qu’une chose à faire, comme en métropole pour arrêter de force leur travaux pour ceux qui peuvent, bien sûr, il faut installer une ZAD sur Pinel et que ceux qui se sentent concernés aille en recours devant la justice. Pinel à toujours et est toujours à vendre au plus offrant comme le reste de l’île. Ce n’est que le commencement. Aux armes con-citoyen!!!

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire