Free Mobile va proposer les mêmes forfaits et tarifs dans les DOM qu’en métropole, si sa candidature est retenue

Rédaction
Par Rédaction juillet 13, 2016 22:58

Free Mobile va proposer les mêmes forfaits et tarifs dans les DOM qu’en métropole, si sa candidature est retenue

Auditionné ce mardi 12 juillet par la commission des affaires économiques, Maxime Lombardini, directeur général de Free Mobile (groupe Illiad) a confirmé la volonté de l’opérateur de  s’implanter aux Antilles-Guyane, Saint-Martin, Saint-Barthélémy, mais aussi à la Réunion et à Mayotte.

Il a bien entendu rappelé que Free mobile a déposé un dossier de candidature pour l’attribution de nouvelles fréquences 3G et 4G outre-mer.

“On a un projet qui est plus qu’un projet. Nous avons déposé des dossiers de candidatures sur l’ensemble des DROM sur lesquels l’ARCEP a organisé un appel d’offres sur les lots de fréquences. Je voulais vous annoncer aujourd’hui que nous avons un projet sur l’ensemble des Antilles, l’arc Caraïbe, par lequel nous souhaitons assurer la continuité territoriale” a précisé Maxime Lombardini.

Free proposera ainsi des tarifs strictement identiques à ceux pratiqués dans l’Hexagone. Maxime Lombardini n’a pas donné plus de précisions sur la stratégie de l’entreprise. Il a simplement évoqué un investissement conséquent envisagé.

Toute la question est de savoir si le groupe Illiad fera partie des quatre opérateurs retenus… et rien n’est fait mais…

Le 29 janvier dernier, le Gouvernement a lancé, sur proposition de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP), cinq appels à candidatures pour l’attribution de nouvelles fréquences 3G et 4G outre-mer :

Pour rappel, la procédure prévoit la possibilité de retenir jusqu’à 4 candidats dans chaque zone. Sur les 5 candidats, 4 peuvent se voir attribuer les fréquences magiques. Dauphin Télécom, Digicel et Orange sont évidement les favoris, la bagarre aura probablement lieue entre UTS et FREE sachant que c’est le contenu du dossier qui fera la différence, contenu et surtout, capacité de déploiement, donc aussi de financement. Concernant la capacité de financement, justement, la mise au point de Maxime Lombardini semble être particulièrement favorable si l’on en croit le profil des opérateurs en course pour le fameux sésame.

arcepL’autorité de régulation des communications électroniques et des postes a promis de les désigner à l’automne 2016.

Dans le cas ou Free posait ces valises ici, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy avec les même forfaits et tarifs qu’en métropole, leur implantation ne fera pas que des heureux et les opérateurs locaux devront faire face à une concurrence plus agressive et procéder inexorablement à quelques ajustements, au grand bonheur des consommateurs.

Commenter avec votre compte Facebook
Rédaction
Par Rédaction juillet 13, 2016 22:58

Les dernières infos

Suite...