Wendy : Le procureur de la République a ouvert une enquête criminelle pour homicide volontaire

Rédaction
Par Rédaction juillet 11, 2016 15:57

Wendy : Le procureur de la République a ouvert une enquête criminelle pour homicide volontaire

Disparue au cours de son jogging Samedi dernier, Wendy a été retrouvée sans vie à environ 200 mètres de l’hôtel “le Flamboyant” où elle séjournait en vacance avec sa maman, son beau-père et sa petite sœur de 12 ans.

Son corps a été découvert dans le secteur de la Baie Nettlé, en direction des Terres-Basses, dimanche vers 14h30, grâce à l’aide d’une équipe cynophile de la gendarmerie dépêchée de Guadeloupe.

Depuis, la population saint-martinoise est sous le choc et les réseaux sociaux se sont embrasés de messages d’horreur, de dégouts mais aussi de soutiens à la jeune victime et sa famille.

Originaire d’Amay en Belgique, Wendy était partie en vacance sur notre île avec sa famille. La presse belge en a fait la une ou l’on peut y découvrir une belle facette de cette jeune femme qui “respirait la joie de vivre, était très proche de sa famille, très fusionnelle avec sa petite sœur” à en croire une amie de classe. “Wendy était aussi très sportive, la raison pour laquelle elle faisait son jogging tous les matins à Saint-Martin. Elle avait un abonnement dans une salle de sports de la rue Cherave à Huy ou elle résidait”. “Elle faisait attention à sa santé, elle était par ailleurs devenue végétarienne.” toujours selon son amie de classe.

Le procureur de la République a ouvert une enquête criminelle pour homicide volontaire
Ce lundi matin, la gendarmerie avait publié un communiqué dans lequel certaines précisions étaient apportées : “L’affaire criminelle est privilégiée et une autopsie aura lieu au cours de la semaine afin de déterminer avec précision les causes et les circonstances de la mort de la jeune fille.”

Peu de temps après ce premier communiqué, la Gendarmerie est revenue vers la presse pour les inviter ce soir à 16h30 à une visioconférence avec Mr le Procureur FINIELZ près du TGI de BASSE TERRE qui a désormais ouvert une enquête criminelle pour homicide volontaire.

17MAJ : Le procureur de Basse-Terre, Samuel Finielz, a confirmé l’acte criminel suite à la découverte du corps sans vie de Wendy Montulet lors de la conférence de presse donnée ce lundi à 18h30 en visoconference depuis la Guadeloupe au palais de justice à Marigot.

“Elle a été découverte, décédée, avec plusieurs coups portés avec un objet piquant et tranchant”, a-t-il cependant indiqué à l’ensemble de la presse, sans donner le nombre exact des coups portés à la victime. Wendy a donc vraisemblablement été poignardée avec un couteau. La réponse à la question d’un journaliste présent en conférence sur l’éventualité d’une agression sexuelle est resté en suspens aux résultats de l’autopsie, au même titre que l’heure exacte du décès estimé entre 9h40 et 14h. D’autre part, le procureur n’a pas souhaité préciser si la victime portait toujours ou non ses vêtements.

L’enquête est menée par la brigade de recherches de Saint-Martin et mobilise à temps plein quinze militaires. Si dans les quinze jours elle n’a pu avancer faute d’éléments, une information judiciaire sera ouverte et le pôle criminel de Pointe-à-Pitre sera saisi.

Par ailleurs, la Gendarmerie renouvelle son appel à témoins pour la matinée de Samedi de 9h30 à 14h. Toute personne présente à proximité de la zone de la baie nettlé, de l’hôtel Flamboyant jusqu’à la frontière de Sint-Maarten est priée de se faire connaitre à la brigade de la savane ou de concordia. L’officier de police judiciaire à également précisé que les commerçants et/ou toute personne ayant un système de vidéo surveillance privé dans ce secteur sont également invités à se faire connaitre par la gendarmerie.

Commenter avec votre compte Facebook
Rédaction
Par Rédaction juillet 11, 2016 15:57

Les dernières infos

Suite...