Le Royaume-Uni a voté oui pour la sortie de l’Union européenne

Rédaction
Par Rédaction juin 24, 2016 08:26

Le Royaume-Uni a voté oui pour la sortie de l’Union européenne

Le Royaume-Uni a choisi de dire oui à la sortie après quarante-trois années d’appartenance à l’Union européenne (UE), vendredi 24 juin.

4957113_6_3176_2016-06-24-3050170-5913-yx5va2_0de94c3ae1ba5310459b518927958ad1Le camp du ” Leave “, favorable à la sortie du Royaume-Uni de l’UE, l’a emporté avec 51,9 % des voix, contre 48,1 % pour le ” Remain “, camp pro-européen. Il va désormais falloir organiser le ” divorce “.

Un désaveu pour leur Premier ministre David Cameron qui a annoncé vendredi son intention de démissionner de ses fonctions de Premier ministre. Il laissera à un autre le soin d’engager les négociations de sortie de l’Union européenne.

Selon les résultats définitifs publiés vendredi matin, 51,9% des électeurs ont voté pour le Brexit lors du référendum de la veille, marqué par une participation importante (72,2%).

L’ensemble des marchés mondiaux a été gagné par la panique, les Bourses de Paris et Francfort plongeant d’environ 10% avec des valeurs bancaires en déroute.

“C’est l’un des plus gros chocs sur les marchés de tous les temps”, a estimé Joe Rundle, analyste chez ETX Capital.

François Hollande a déclaré regretter ” profondément ” le vote des Britanniques en faveur d’une sortie de l’Union européenne, ” un choix douloureux ” qui ” met gravement l’Europe à l’épreuve “.

”  L’Europe ne peut plus faire comme avant “, a souligné le chef de l’État lors d’une allocution solennelle depuis l’Élysée à l’issue d’une réunion de crise avec plusieurs membres du gouvernement, et avant un conseil des ministres extraordinaire prévu dans l’après-midi.

Selon les résultats définitifs publiés vendredi matin, 51,9% des électeurs ont voté pour le Brexit lors du référendum organisé jeudi qui a été marqué par une participation importante (72,2%).

Les résultats montrent un pays divisé, avec Londres, l’Ecosse et l’Irlande du Nord qui voulaient rester, tandis que le nord de l’Angleterre ou le Pays de Galles ont largement voté contre.

Entré dans le bloc européen en 1973, le Royaume-Uni est le premier pays à le quitter le bloc après 60 ans de construction européenne. Le départ de la cinquième puissance économique mondiale a fait plonger la livre britannique, tombée à un plus bas depuis 1985, mais aussi l’ensemble des Bourses européennes qui se sont effondrées de près de 10%. La Bourse de Paris plongeait de près 10% vendredi matin.

Les chefs de la diplomatie des six pays fondateurs de l’Union européenne se réuniront samedi à Berlin pour évoquer les conséquences du référendum britannique, a annoncé le ministère allemand des Affaires étrangères.

Le président du Parlement européen Martin Schulz a déclaré vendredi vouloir parler avec la chancelière allemande Angela Merkel afin d‘éviter une “réaction en chaîne”.

Bref, le Royaume-Uni a voté ” OUI “

Commenter avec votre compte Facebook
Rédaction
Par Rédaction juin 24, 2016 08:26