Coluche – 30 ans : “Putain de camion”

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE juin 19, 2016 23:18

Coluche – 30 ans : “Putain de camion”

Putain de camion est la chanson de Renaud qu’il a écrite en hommage à son ami Coluche quelques jours après sa mort le 19 juin 1986

Dans cette chanson, il s’adresse évidement a Coluche lui faisant part de son ressenti face à cet évènement tragique qui prendra la vie de son ami. Dans son texte, Renaud se lâche tellement il est effondré face à cet évènement ” Putain j’ai la rage contre ce virage et contre ce jour là “, puis face à la vie ” putain de vie d’merde ” ou “ tu nous laisses avec les chiens ” sans oublier  de faire référence au parrain de sa fille : ” Lolita n’a plus de parrain, nous on n’a plus notre meilleur copain “.

30 ans

Coluche aurait célébré cette année, son 72e anniversaire. 30 ans après sa mort sur une route des Alpes-Maritimes, le souvenir du comique préféré des Français restent vivace. Lui qui s’emparait de tous les sujets, les plus anodins comme les plus sérieux, manque cruellement. Les Français lui vouent toujours une admiration sans borne.

Un bel Enfoiré

“J’ai une petite idée comme ça si des fois il y a des marques qui m’entendent (…) qui voudraient ‘sponsorer’ une cantine gratuite, on est prêt à donner un coup de main”. Au micro d’Europe 1, Coluche lance, mine de rien, l’idée des Restos du Coeur. On est le 26 septembre 1985. Près de 30 ans plus tard, les Restos existent toujours, distribuant des millions de repas par an. Aidés par les “Enfoirés”, bande de chanteurs aux grands coeurs, les Restos viennent en aide aux plus démunis selon la volonté de Coluche qui a donné son nom à une loi exonérant d’impôts une partie des dons. Une belle idée d’enfoiré dont malheureusement on ne voit pas la fin…

Putain de camion

Fou de moto, c’est au guidon de sa Honda 1100 VFC que Coluche trouve la mort sur une route des Alpes-Maritimes le 19 juin 1986. Un camion lui a coupé la route le tuant sur le coup. En 2014, le conducteur du camion était sorti du silence et plaidait la thèse de l’accident à laquelle beaucoup n’ont jamais voulu croire. Le plus grand comique de la scène française, recordman de vitesse à moto, est parti il y a 30 ans. Une éternité qui nous laisse sans Coluche. Sans ses mots, ses provocations dans une époque qui aurait mérité d’être passée à la moulinette de son humour inégalé.

Putain de camion

Paroles de Renaud Séchan, musique de Franck Langolff, 1986.

Putain c’est trop con
Ce putain d’camion
Mais qu’est-ce qui foutait là
Putain de vie d’merde
T’as roulé dans l’herb’
Et nous tu nous plantes là

J’espère au moins qu’là-haut
Y’a beaucoup moins d’salauds

Tu nous laisses avec les chiens
Avec les méchants, les crétins
Sous un soleil qui brille moins fort et moins loin
J’voudrais m’blotir dans un coin
Avec Marius avec Romain
Pleurer avec eux jusqu’à la saint-glinglin

Putain j’ai la rage
Contre ce virage
Et contre ce jour-là
Où tu t’es vautré
Dir’ qu’c’était l’été
Dans ma tête y fait froid

J’espère au moins qu’là-haut
T’as acheté un vélo

Lolita a plus d’parrain
Nous on n’a plus notre meilleur copain
T’étais un clown mais t’étais pas un pantin
Enfoiré on t’aimait bien
Maintenant on est tous orphelins
Putain d’camion putain d’destin, tiens ça craint

 

Commenter l'article avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE juin 19, 2016 23:18
Écrire un commentaire

1 Commentaire

  1. Florent Letuvee sur Facebook juin 19, 23:24

    Toujours autant de mal à faire un papier sur coluche… vraiment pas facile…

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*