Saint-Martin : Décédé en état d’ébriété profonde durant son sommeil

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE juin 2, 2016 09:33

Saint-Martin : Décédé en état d’ébriété profonde durant son sommeil

Un fait divers bien triste s’est déroulé dans la nuit de lundi à mardi dernier, un homme de 31 ans est décédé suite à une prise trop importante d’alcool.

D’après le médecin légiste, il se serait étouffé avec son vomi après s’être endormi sur le dos. Cette mort accidentelle due à la prise trop importante l’alcool n’est malheureusement pas rare.

Comment éviter ce type de drame ?
Si le cas se présente dans votre entourage lors d’une soirée ou autre, la surveillance d’une personne en état d’alcoolémie avancé est indispensable et ne doit pas être ignoré.
– Surveillance de la respiration ( c’est bien entendu le plus important et la première chose à vérifier ).
– Stimulation (il existe des manœuvres douloureuses – et surtout non dangereuses – standardisées permettant de vérifier à quel degré une personne est inconsciente, ces manœuvres sont enseignées en secourisme).
– Prévention de l’inhalation : Position latérale de sécurité = PLS ( Illustration – enseignée en secourisme, cette manœuvre permet de placer la personne sur le côté, et en cas de vomissements pendant son sommeil de ne pas noyer ses bronches et s’étouffer ).

Il n’est pas nécessaire d’être en coma éthylique vrai pour vomir durant son sommeil… en ce sens la PLS est toujours la bienvenue, même si la personne réagit aux stimuli.

Enfin n’oubliez pas que l’alcool met du temps à faire pleinement son effet ( comptez une bonne demi-heure ), un petit roupillon peut donc devenir un véritable coma au fil du temps, et sans que la personne se soit remise à boire ( en cas d’ingestion massive d’alcool, ça s’installera donc progressivement selon une courbe ascendante jusqu’à l’effet maximum, au début ça fera rire tout le monde, puis plus personne ).

Si une personne vous inquiète, qu’elle ne répond plus du tout aux stimuli même très vifs, que vous ne parvenez pas à déterminer si elle respire ou ne respire plus, ou encore si elle est retrouvée sur le dos après avoir vomi, appelez à l’aide ( il y a peut-être un secouriste / infirmier / médecin dans l’assemblée autour de vous ) et contactez le 15 en cas de besoin.

Alcool ne tue pas qu’au volant… Qu’on se le dise…

 

Commenter l'article avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE juin 2, 2016 09:33
Écrire un commentaire

2 Commentaires

  1. Sylviane Peignet sur Facebook juin 2, 16:30

    En arriver jusqu’à çà…..quelle tristesse ou grosse déprime!!!! le résultat est là

  2. Virg Nini sur Facebook juin 2, 22:45

    fais chier c nul

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*