David Redor : Belle journée pour courir dans le Delaware

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE mai 12, 2016 11:36

David Redor : Belle journée pour courir dans le Delaware

David nous fait l’aveu d’un marathon très sympa, difficile mais avec une très bonne ambiance.

Les conditions météo favorables ont aussi contribué à que son 21 ème run aux USA se passe très bien même si un petit coup de mou sur 10 kms après le 26ème à obliger notre coureur à se reconcentrer physiquement sur le job. David prend de plein fouet les 6 marathons en 3 semaines qu’il vient de faire. Souhaitant dédier cette course à sa grand-mère de 94 ans qui vient de sortir de l’hôpital après deux opérations suite à une double fracture de la hanche et du coude, nous nous joignons à David et nous lui souhaitons également un prompt rétablissement.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voici son récit…

Je me suis couché très tôt hier soir mais je suis réveillé depuis 00h30 et impossible de me rendormir donc on va faire avec. Immunâge®, un petit déjeuner vite fait et je m’habille. Tenue light aujourd’hui car il fait 11°C dehors et la météo annonce 20°C à l’arrivée. Je me rends au départ en marchant car il est situé à 10 minutes à pied.
Un petit déjeuner nous est proposé alors je grignote un petit gâteau avec un verre de lait et je prends place dans le sas de départ.

6H50 l’hymne national est magnifiquement chanté a cappella et à 7h le départ est donné. La course consistera aujourd’hui en deux boucles de 21,1 kms. Nous partons dans un quartier le long de la Chrisitina River qui est un centre d’affaires et d’activités commerciales, nous empruntons un espace piéton le long de la rivière ce qui est assez sympa.

Mon rythme est au-dessus des 11km/h mais aujourd’hui je laisserai mes jambes et mon corps décider et je laisserai le mental au repos. La course est sympathique, les conditions météos sont parfaites donc j’ai tout mon temps pour apprécier cette belle matinée. Nous repassons près de l’aire de départ et d’arrivée puis retournons vers le centre ville, je passe au 5ème km en 27mn. Nous attaquons une légère montée suivie d’une descente puis entrons dans Brandywine Park, un très joli parc le long de la rivière Brandywine Creek. Nous traversons la rivière sur un petit pont suspendu en bois qui entre en résonance avec les foulées de coureurs et nous donne l’impression d’être sur un trampoline. Nous attaquons l’autre rive sur un sol plus ou moins naturel et sortons du parc pour attaquer une longue montée.

Je passe au 10kms en 57mn. Une petite descente suivie à nouveau par une longue montée pour nous emmener dans un quartier ultra résidentiel ou tout est fleuri, magnifiquement entretenu et les maisons immensément grandes et superbes.

Au 14ème km Yves un strasbourgeois vivant à Philadelphie m’interpelle. Nous discutons un moment et comme nous courons sur le même rythme je l’accompagnerai jusqu’au semi-marathon.

J’arrive au 15ème km en 1h30, mon rythme de 10km/h me va bien pour l’instant. Il y a quand même quelques bonnes côtes sur le parcours mais il y a du monde au bord de la route et les endroits traversés sont très agréables donc tout va bien pour l’instant.

Nous revenons vers le centre ville avec une longue montée avant d’arriver à la mi-course, je passe au 20ème km en 2h04mn et au semi-marathon en 2h10mn. Je salue Yves qui file vers l’arrivée et j’entame mon deuxième tour.

Je passe au 25ème km en 2h47mn puis au 26ème km je vais prendre un soudain coup de barre, je me mets à bailler et impossible de garder le rythme. Ce n’est pas bon signe car cela veut dire que de la fatigue est là et que la course de jeudi à laisser plus de traces que je ne pensais. Je décide donc de ne prendre aucun risque afin d’éviter toute défaillance physique. Je temporise, marche un petit moment, prends double ration à chaque ravitaillement et marche toutes les côtes. Cela arrive au mauvais moment car le vent s’est levé. Il souffle assez fort par moment et il est frais car le soleil arrive mais ne chauffe pas encore et il ne vaudrait mieux pas traîner.

J’arrive au 30ème km en 3h35mn, la course est toujours aussi agréable et je reçois plein d’encouragements et de félicitations mais je suis au ralenti. Je prends mon temps et fais pas mal de photos et vidéos.

J’arrive au 35ème en 4h20, je réussi à faire des petites relances sur le plat et en descente et je passe au 40ème en 5h00. Une dernière longue côte puis la descente vers la ligne d’arrivée que je franchirai en 5h19mn23s (temps officiel 5h21mn13s). Il y a une bonne ambiance à l’arrivée et le ravitaillement final est complet : pizza, hamburgers, pâtes, chips, gâteaux, bananes, champagne, bières et sodas !

Ce marathon était vraiment agréable à courir, pas si facile que ça car il y a malgré tout quelques bonnes montées mais l’ambiance était très bonne, les quartiers traversés étaient superbes et l’organisation à la hauteur de l’événement, ils ont fait du très bon travail. Nous avons eu beaucoup d’encouragements des volontaires et une fois de plus un grand merci à ces dames et messieurs des forces de police qui ont été vraiment tip top car en plus d’avoir été parfaits pour assurer notre sécurité ils nous ont encouragé toujours avec le sourire et un mot gentil.

Vous l’aurez compris, il est temps pour moi de me reposer cette semaine car 6 marathons en 3 semaines ça fatigue légèrement dirons nous !

Direction la campagne new yorkaise chez mes amis Thierry et Peggy pour célébrer cette course et la 80ème fois que je mets les pieds dans cette ville incroyable qu’est New York.

Pour terminer, je voudrais dédier cette course à ma grand-mère qui vient de sortir de l’hôpital après deux opérations suite à une double fracture de la hanche et du coude. Je l’embrasse très fort car à 94 ans ce n’est vraiment pas facile à gérer.

Je vous donne rendez-vous samedi prochain dans le Dakota du sud. Bonne semaine à tous.

David

Commenter avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE mai 12, 2016 11:36
Écrire un commentaire

2 Commentaires

  1. Mikael Gérald sur Facebook mai 12, 13:03

    Bravo mon pote! Un de plus!

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*