Innovation : Initiative Saint-Martin Active récompense les porteurs de projet

Octavi de Lloà
Par Octavi de Lloà mai 2, 2016 20:51

Innovation : Initiative Saint-Martin Active récompense les porteurs de projet

Le 29 avril, la plateforme Initiative Saint-Martin Active (ISMA) a décerné les prix des entreprises innovantes et remarquables 2015 et profité de l’occasion pour faire un bilan de l’activité de l’année écoulée. Le concours « Projet Innovant » tend à favoriser l’innovation, à mettre en valeur les porteurs de projets, à faire la promotion des produits, procédés ou services novateurs.

Initiative Saint-Martin Active recom pense les porteurs de projet - 2

Légende photo : Les lauréats récompensés par Initiative Saint-Martin Active, (de gauche à droite) Alexandre Chapelin, Evry Gibelin, Sarah Khalfaoui, Laetitia Gentil et Loïc Lagoutte.

En 2015, ISMA a financé 43 entreprises et associations, accompagné 267 entreprises et associations, ce qui représente 550 emplois et, par ailleurs, 119 emplois ont été créés ou maintenus. 53 % des porteurs de projets soutenus par ISMA étaient des sans emploi ou bénéficiaire du RSA.
« Pour que cette société évolue, résoudre les problèmes d’insertion, créer de l’emploi, créer de la richesse, nous avons besoin de la Collectivité et du concours de l’Etat », a assuré Jean-Paul Fischer, président d’Initiative Saint-Martin Active. Ce dernier a garanti qu’ISMA dispose « d’un vrai programme d’activités, d’actions, d’objectifs, pour que Saint-Martin vive et que le chômage, l’exclusion, ne soient pas une fatalité ». Fischer a réitéré sa demande de soutien pour lutter contre la crise de l’emploi, « aidez-nous à réintégrer dans la citoyenneté les gens qui en sont exclus ».

Créativité, audace et risque
Directrice marketing de la BDAF, Eva Juraver a abordé l’importance de l’innovation sur le territoire. Selon elle, « il y a deux types d’innovation ; garder le contrôle ou rompre pour créer de nouveaux produits, de nouveaux services ». Eva Juraver a insisté et énoncé les qualités nécessaires, « créativité, audace et risque », trois qualités nécessaires « pour sortir du cadre, pour regarder autrement et, à ce niveau-là, on a vraiment un développement. A Saint-Martin, comme dans les autres îles de la Caraïbe, ce développement foisonne ».
Le 3e vice-président en charge du Pôle Développement Economique et Finances de la Collectivité, Wendel Cocks, a assuré à Jean-Paul Fischer que « la Collectivité va être à ses côtés, parce que nous avons répondu à une sollicitation pour un problème de trésorerie. Je ne citerai pas le montant. Mais nous sommes là, à côté d’Initiative Saint-Martin, parce que nous croyons dans les actions qu’elle réalise ».

La belle innovation d’Initiative Saint-Martin Active
Il aura fallu l’intervention du chef de cabinet de la préfecture, Emmanuel Effantin, pour qu’avec quelques traits d’humour, l’ambiance soit un peu moins solennelle. En remplacement de la préfète Anne Laubies absente de l’île, le chef de cabinet a « noté le caractère innovant de cette soirée où l’on a la possibilité de boire un verre avant les discours. Voilà une belle innovation qui permet de se déstresser un peu, quand on a quelques mots à prononcer. Bravo à Initiative Saint-Martin pour cette belle innovation ».

Plus sérieusement, Emmanuel Effantin a fait l’éloge de la jeunesse de Saint-Martin « qui se bouge, qui a des idées et la volonté d’avancer (…) Quand on a des idées, de l’énergie, quand on a la chance de parler à minima deux langues, voire trois, on peut s’en sortir et vous êtes là pour le prouver ». Le représentant de l’Etat a salué le travail effectué au quotidien par ISMA envers « des entreprises et des associations qui contribuent à la réduction des inégalités, à la création d’emplois et plus généralement à assurer la cohésion sociale ».

(Légende photo Une : De gauche à droite : Marc Chakhtoura, directeur de la plateforme Initiative Saint-Martin et Jean-Paul Fischer, président.)

Octavi de Lloà

Initiative Saint-Martin Active considère que l’innovation est un vecteur incontournable de la croissance des entreprises, à ce titre le porteur de projet doit imaginer, concevoir une nouveauté, que ce soit un produit ou une idée, inventer quelque chose de nouveau.
Le concours « Projet Innovant » est doté de trois prix d’un montant de 2000 € par candidat. A cela peut s’ajouter un prêt d’honneur qui, selon les besoins de l’entrepreneur, peut aller jusqu’à un montant maximal de 40 000 € à 0 % d’intérêt.
Sur les cinq porteurs de projet qui ont fait acte de candidature, Alexandre Chapelin, Evry Gibelin et Sarah Khalfaoui ont été primés.
Le premier, qui gère l’entreprise La Table, tient à « redonner une vie artistique et utile à des objets ou des matières considérées comme mortes ». Avec un procédé de fabrication unique, il fait d’une table « une pièce maîtresse d’un décor intérieur, au même titre qu’un tableau », ou une œuvre d’art.
Evry Gibelin, de la société BAM Caraïbes, présente « un nouveau procédé de fabrication de bornes anti-moustiques écologiques sur les Antilles ». Un procédé qui doit permettre d’améliorer la qualité de vie et la santé publique.
Responsable d’Island Media Plus Foundation, qui est en cours de création, Sarah Khalfaoui veut mettre en place « un festival annuel de production audiovisuelle destiné aux jeunes de 16 à 25 ans ». Un festival de courts-métrages avec un thème différent chaque année pour sensibiliser les jeunes.
Le prix « Entreprise Remarquable 2015 » a été décerné aux responsables de la chaîne de télévision « IO TV », Laetitia Gentil et Loïc Lagoutte. Le projet de télévision a été présenté au Comité d’Agrément d’Initiative Saint-Martin Active et ensuite au Comité National qui a procédé au vote pour déterminer le lauréat. Les créateurs de la chaîne « IO TV » veulent que leur télé soit un espace d’échanges et d’informations à la disposition d’un public local, mais aussi une ouverture vers les Antilles.

Commenter avec votre compte Facebook
Octavi de Lloà
Par Octavi de Lloà mai 2, 2016 20:51

Les dernières infos

Suite...