Explosions à Bruxelles : attentats suicides à l’aéroport, explosion dans le métro

Rédaction
Par Rédaction mars 22, 2016 06:20

Explosions à Bruxelles : attentats suicides à l’aéroport, explosion dans le métro

L’aéroport de Bruxelles Zaventem est fermé ce mardi matin après une double explosion survenue peu avant 8 heures. Cette double explosion a fait de nombreuses victimes et plus de 35 blessés.

Dans la foulée, une explosion s’est produite dans le métro bruxellois à la station Maelbeek, faisant plusieurs morts et blessés. Le procureur du Roi confirme ce mardi matin que l’aéroport de Zaventem a été victime d’un attentat suicide. Le bilan provisoire, en milieu de matinée, annonce 21 morts.

À l’aéroport, les avions sont à l’arrêt, moteurs éteints. Les atterrissages sont interdits et les vols ont été détournés vers Liège. Le trafic ferroviaire est également interrompu, la gare centrale de Bruxelles est fermée.

Des tirs et des cris en arabe ?

Le niveau de sécurité a été relevé à 4 dans toute la Belgique. Selon nos confrères du Soir, des témoins présents à l’aéroport auraient entendu des tirs dans le hall des départs de Brussels Airport, avant qu’une personne ne crie quelque chose en arabe et que deux explosions retentissent. À l’inverse, un autre témoin des deux explosions explique qu’il n’a pas entendu de « phrases islamiques » avant l’explosion.

Un numéro d’urgence a été mis en place pour les personnes susceptibles de connaître des proches présents dans les endroits concernés : 0032 2 506 47 11

Après les attaques à Bruxelles mardi, le président de la République François Hollande a convoqué une réunion à l’Elysée avec Bernard Cazeneuve, Jean-Yves Le Drian et Jean-Marc Ayrault.

Le Premier ministre Manuel Valls ainsi que les ministres Bernard Cazeneuve (Intérieur), Jean-Yves Le Drian (Défense) et Jean-Marc Ayrault (Affaires étrangères) étaient réunis mardi matin à l’Elysée autour de François Hollande pour faire le point après les explosions à Bruxelles, a indiqué l’Elysée.

Le chef de l’Etat devait également joindre le Premier ministre belge Charles Michel, a précisé l’Elysée, après une série d’explosions à Bruxelles, qui ont fait au moins 13 morts et 35 blessés, selon plusieurs médias belges.

Dans une note sur son site internet, le ministère des Affaires étrangères a conseillé mardi de «limiter les déplacements» dans la capitale belge.

Quelques heures après les attaques terroristes qui ont frappé le métro et l’aéroport de Bruxelles, mardi 22 mars, les autorités françaises ont décidé de renforcer la sécurité dans les aéroports, les gares et les transports en commun à Paris. “Une vigilance accrue des forces de police sur le territoire de l’agglomération” a également été décidée par la préfecture de police.

“Il s’agit essentiellement de renforcer la sécurité des personnes, de les rassurer et de faire un effort de visibilité qui soit aussi un effort de dissuasion”, explique Philippe Riffaut, préfet des aéroports de Roissy et Orly, au micro de RTL. Il assure par ailleurs que les “choses seront accrues si nécessaire”.

Malgré la menace terroriste, tous les vols demeurent assurés, à l’exception de ceux en direction de Bruxelles. Il n’y pas non plus de perturbation pour le trafic ferroviaire, excepté les trains Thalys qui ne se rendent plus dans la capitale belge. “La sécurité est également renforcée sur ces points de contact avec les réseaux ferrés de la région Île-de-France et le réseau SNCF”.

Avec Agences, RTL et le Soir

Commenter avec votre compte Facebook
Rédaction
Par Rédaction mars 22, 2016 06:20

Les dernières infos

Suite...