Communiqué de la Collectivité : rencontre tripartite sur le projet de réalisation d’une Station de Traitement des Eaux Usées

Collectivité d'Outremer de Saint-Martin
Par Collectivité d'Outremer de Saint-Martin mars 9, 2016 17:24

Communiqué de la Collectivité : rencontre tripartite sur le projet de réalisation d’une Station de Traitement des Eaux Usées

Objet : communiqué de presse

 

Marigot, le mardi 08 mars 2016 : Plusieurs réunions de travail sont actuellement programmées entre la collectivité de Saint-Martin, la représentation de l’état français et le gouvernement de Sint Maarten, dans le cadre de la coopération transfrontalière et régionale.

Après une réunion de travail sur le thème des affaires maritimes, mercredi 02 mars 2016 au gouvernement building à Philipsburg, c’est en collectivité que la Présidente Aline Hanson a reçu son homologue de Sint Maarten, le 1er ministre William Marlin et ses équipes, et la préfète Anne Laubies et ses techniciens. Le but de cette rencontre tripartite était de définir les contours du projet de construction d’une Station de Traitement des Eaux Usées (STEU) dans le secteur de Cole Bay, dans le cadre du programme de coopération européen transfrontalier Saint-Martin-Sint Maarten.

Comme l’a mentionné la Présidente Aline Hanson en préambule, la réalisation d’une station de traitement des eaux usées dans le secteur de Cole Bay est un projet phare du premier programme de coopération transfrontalier européen. « En traitant 50% des eaux usées de la partie hollandaise et 50% de la partie française, cette station va permettre de stopper les rejets d’effluents dans le lagon de Simpson, en traitant 18 000 équivalents habitants. Notre objectif est que cette réalisation serve l’intérêt général de la population des deux côtés de l’île », a indiqué la Présidente.

Le 1er ministre William Marlin a présenté aux autorités françaises les grandes lignes d’un projet de station qui consiste à créer une île artificielle sur le lagon de Simpson sur laquelle serait construite la STEU. Représentant l’autorité de gestion, la préfète Anne Laubies a pris acte de cette proposition inédite, qui nécessite désormais d’être précisée et chiffrée, afin que la commission européenne puisse statuer sur la pertinence et la faisabilité du projet. Car si cette réalisation se fait sur le sol de Sint Maarten, l’autorité européenne reste décisionnaire pour l’attribution des fonds FEDER et l’application des directives européennes qui en découlent.

Une prochaine réunion de travail tripartite entre la Collectivité, l’état et la partie hollandaise permettra d’avoir une idée plus précise de cette réalisation commune, à charge pour le gouvernement de Sint Maarten de présenter un projet abouti et chiffré, dans le respect des règles du FEDER. C’est ce projet conjointement défini qui pourra alors être soumis à Bruxelles pour validation, d’ici la fin du mois d’avril 2016.

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Collectivité d'Outremer de Saint-Martin
Par Collectivité d'Outremer de Saint-Martin mars 9, 2016 17:24
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire