ZIKA – Premier cas de transmission sexuelle en France métropolitaine

Anne Ceffrey
Par Anne Ceffrey février 29, 2016 12:49

ZIKA – Premier cas de transmission sexuelle en France métropolitaine

Selon un rapport rendu public début février du Haut Conseil de la santé publique (HCSP) l’arrivée du Zika en France métropolitaine était imminente. Un premier cas de transmission sexuelle a été détecté chez un couple résident en Ile-de-France, confirmé par la ministre de la Santé.

Un premier cas de transmission sexuelle du virus du Zika a été constaté en France chez un couple résident en Ile-de-France. Une femme, qui n’est pas enceinte, a été contaminée par son compagnon qui revenait d’un voyage au Brésil. Cette femme présente « les signes très classiques de la maladie », « elle n’est pas hospitalisée et se porte bien » a expliqué Marisol Touraine à l’AFP.

Plusieurs cas de transmission sexuelle avaient été découverts, notamment aux Etats-Unis. Face à ce nouveau risque la ministre de la Santé Marisol Touraine avait recommandé aux personnes exposées d’utiliser des préservatifs. Seulement une dizaine de cas de Zika ont été recensé aujourd’hui en Europe et Amérique du Nord, il s’agit de personnes revenant de voyages.

Marisol Touraine est justement rentrée aujourd’hui d’un voyage en Guadeloupe, Martinique et Guyane pour faire un point sur le virus et l’organisation des services de santé. Dans une interview au journal Libération la ministre s’est montrée plutôt rassurée : « Sur le terrain, la mobilisation des professionnels de la santé, des médecins, est à la hauteur, avec d’ailleurs une grande cohérence d’un territoire à l’autre, même s’il y a des spécificités fortes comme en Guyane avec la situation géographique ».

Elle a également assuré que pour les personnes qu’elle a pu rencontrer sur place « cela reste une épidémie sans gravité, avec peu de symptômes ». La ministre s’est également dite rassurée quant à l’implication des collectivités et acteurs sur la lutte vectorielle.

Marisol Touraine avait par ailleurs annoncé qu’un suivi renforcé des femmes enceintes serait mis en place avec notamment des échographies tous les mois proposées gratuitement aux femmes touchées.

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Anne Ceffrey
Par Anne Ceffrey février 29, 2016 12:49
Écrire un commentaire

2 Commentaires

  1. Pierre Coruble sur Facebook février 29, 21:41

    Comment peux t on affirmer que la transmission etait sexuelle ? Le virus portait un spermatozoide ? Ou on ne prefere pas dire que on transporte le virus et/ou des moustiques quand on voyage ?

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*