L’auteur Italien Umberto Eco est mort à l’âge de 84 ans

Anne Ceffrey
Par Anne Ceffrey février 20, 2016 12:54

L’auteur Italien Umberto Eco est mort à l’âge de 84 ans

Le célèbre autour du livre « Le nom de la Rose » s’est éteint hier chez lui à l’âge de 84 ans. Cet auteur érudit et engagé se battait depuis plusieurs années contre un cancer. Il laisse un bel héritage et même un nouvel ouvrage.

Le célèbre auteur italien Umberto Eco, auteur de best-sellers tels que « Le nom de la Rose » ou « Pendule de Foucault » est décédé hier à l’âge de 84 ans. Il souffrait d’un cancer depuis de nombreuses années et s’est éteint chez lui, à Milan.

L’auteur avait connu un véritable succès avec « Le nom de la rose », qu’il publie à 48 ans. Ce thriller, qui se passe à l’époque médiévale dans un monastère bénédictin, a été traduit en plus de 40 langues et même adapté au cinéma par Jean-Jacques Annaud avec Sean Connery pour vedette !

Umberto Eco était également connu pour son érudition, sa grande connaissance de l’histoire médiévale et bibliophile. Il avait également pris position contre Silvio Berlusconi, qu’il considérait comme l’incarnation de l’ignorance et de la vulgarité. Il avait également décidé de quitter sa maison d’édition lorsque celle-ci a été rachetée par Silvio Berlusconi, avant d’en fonder une nouvelle avec plusieurs écrivains.

Les hommages à ce grand écrivain se succèdent, le président du Conseil Matteo Renzi a tenu à saluer un « exemple extraordinaire d’intellectuel européen, qui allait une compréhension unique du passé avec une inextinguible capacité d’anticiper le futur ».

Et pour tous ceux qui pleurent la disparition d’Umberto Eco, sachez qu’un nouveau livre, intitulé « Pape Satàn Alleppe » doit sortir. La nouvelle a été annoncée par l’éditeur historique de l’auteur et le livre sera un recueil de ses collaborations avec le magazine L’Espresso.

Commenter avec votre compte Facebook

Anne Ceffrey
Par Anne Ceffrey février 20, 2016 12:54
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*