Franc succès pour la première édition du festival Rock in Gwada

Rédaction
Par Rédaction janvier 29, 2016 16:39

Franc succès pour la première édition du festival Rock in Gwada

 

Première fois qu’un festival de Rock est organisé en Guadeloupe, Rock in Gwada a rencontré un véritable succès. Pour ceux qui ont loupé l’événement, pas de panique il devrait être réitéré l’année prochaine !

Premier festival de rock organisé en Guadeloupe, le Rock in Gwada était un véritable défi qui a été relevé haut la main ! Samedi 23 janvier 6 groupes de rock se sont réunis pour enflammer les deux scènes du Para’Dest Village, à Montebello (Petit-Bourg) : Flying Bokits, Rèdbastar, Livestocks, Fire Intox, The Bolokos et Aspic.

De la musique pour tous les goûts et toutes les oreilles avec du punk, de l’indie rock, des reprises des années 70 à aujourd’hui, « un répertoire très large » explique Frédéric Penarrubia, membre du groupe Aspic. « Le rock a toujours fonctionné, quel que soit le lieu, c’est une musique universelle » assure-t-il.

Et le public a répondu présent à l’invitation: 400 personnes attendues et au final plus de 800 spectateurs ! « La foule était cool, venue pour un événement inhabituel, l’ambiance durant toute la durée du festival a été super positive ! » explique Frédéric.

C’est le premier festival de ce type en Guadeloupe, qui connait déjà un festival de blues organisé tous les ans à Marie Galante, « Terre de blues ». Et cet évènement rock a vocation à se répéter l’année prochaine !

Frédéric tient particulièrement à remercier les organisateurs de ce festival, Alexandre et Edy, également membres de groupes qui ont joué : « l’organisation a été difficile, il a fallu penser à tout et cela aurait pu capoter rapidement s’ils n’étaient pas allé jusqu’au bout. C’était courageux ! ».

Commenter avec votre compte Facebook

Rédaction
Par Rédaction janvier 29, 2016 16:39
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*