Antilles-Guyane : plusieurs destinations déconseillées à cause du Zika

Anne Ceffrey
Par Anne Ceffrey janvier 25, 2016 13:47

Antilles-Guyane : plusieurs destinations déconseillées à cause du Zika


Le CDC a émis une liste de destinations à éviter en raison du virus du Zika. Depuis vendredi Saint-Martin fait désormais parti de ces destinations à risque. Une mauvaise nouvelle pour la saison touristique.

Le CDC (Centers for disease control and prevention), soit le centre de contrôle et de prévention des maladies aux Etats-Unis a élaboré une liste de destinations à éviter en raison du virus Zika qui sévit en ce moment dans les Antilles-Guyane, et plus largement dans une large partie de l’Amérique du Sud. C’est une alerte de voyage, de niveau 2 (de précautions pratiques améliorées), qui a été mise en ligne pour alerter les personens voyageant dans cette partie du monde.

Au départ, la liste des pays déconseillés comprenait 14 pays (Brésil, Colombie, Salvador, Guyane Française, Guatemala, Haïti, Honduras, Martinique, Mexique, Panama, Paraguay, Porto Rico, Suriname, Venezuela) avant de rajouter huit pays vendredi : la Barbade, la Bolivie, l’Equateur, la Guadeloupe, Saint-Martin, Guyana, le Cap-vert et les Îles Samoa.

Le rapport de la CDC évoque notamment les complications liées au Zika, comme le syndrome de Guillain-Barré qui a été détecté au Brésil et les dangers pour les femmes enceintes.

Une mauvaise nouvelle en plein dans la saison touristique pour cette partie du monde, dont l’économie repose essentiellement sur le tourisme.

En Martinique, particulièrement touché par le virus, le Préfet a décidé de réunir les maires de 34 communes après que le territoire ait été placé en alerte épidémie le 20 janvier dernier. Le but est remettre en place une stratégie de lutte contre le développement de l’épidémie.

Le Zika aurait également fait son apparition en Europe. Plusieurs médias relatent des victimes, notamment en Espagne, en Grande-Bretagne, où les victimes s’étaient rendues précédemment en Amérique du Sud et des cas survenus en Suisse.

Commenter l'article avec votre compte Facebook

Anne Ceffrey
Par Anne Ceffrey janvier 25, 2016 13:47
Écrire un commentaire

4 Commentaires

  1. Annick Goire sur Facebook janvier 25, 13:52

    Forcément… la routine quoi…

  2. Elisabeth Rolland sur Facebook janvier 26, 10:29

    Avant chikunghnia, et dengue. Maintenant Zika. Pourquoi ne pas déconseiller de sortir de chez soi, après avoir aseptiser et calfeutrer votre maison? La pollution, la voiture, la mal-bouffe tuent sans doute autant que ces moustiques et eux on a une chance de s’en protéger grâce aux répulsifs. Vous voulez nos belles îles? Goûter à notre manière de vivre?Acceptez nos défauts et ceux de notre climat.

  3. mehdi mountather janvier 30, 06:48

    Le virus Zika punition d’ALLAH tempête Jonas punition d’ALLAH les virus et les catastrophes naturelles punition d’ALLAH donc aux américains du nord et du sud de se convertir a l’islam aujourd’hui pour éviter la mort par les virus tempête de neige pire que Jonas ouragan pire Cathrina les tornades les foudres grêlon les séismes plus 7 tsunami volcan mortel les inondations déluge de Noé engloutissement grondement les météorites si la fin du monde pour éviter la panique et l’enfer merci.

  4. F. LETUVEE janvier 30, 07:32

    que répondre ? ha si : ha ha ha ha.. pauvre esprit tordu que vous êtes…

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire