Pour ses 10 ans en Guyane, la SEMSAMAR propose de découvrir ses réalisations et projets sur le territoire

Anne Ceffrey
Par Anne Ceffrey janvier 22, 2016 18:45

Pour ses 10 ans en Guyane, la SEMSAMAR propose de découvrir ses réalisations et projets sur le territoire

30 ans fêtés il y a peu à Saint-Martin et ce sont maintenant ses 10 années sur le territoire Guyanais que fête la SEMSAMAR. Un voyage organisé a été l’occasion de découvrir tout ce qui a été réalisé sur un territoire où il y a une forte demande et tous les projets en cours, ou à venir.

10 ans que la SEMSAMAR est installée en Guyane, 10 années de travail et de réussie ! La société d’économie mixte  Saint-Martinoise continue son ascension et les projets guyanais ne cessent de fleurir. Un voyage de presse pour l’anniversaire de la SEMSAMAR en Guyane a été l’occasion de se rendre compte des enjeux et des défis à relever par la société d’économie mixte de Saint-Martin.

p weirback

Patrick Weirback, directeur de la SEMSAMAR Guyane, présente le projet de la ville de Matoury.

Premier arrêt dans la ville de Matoury d’abord, à quelques kilomètres de Cayenne, le directeur de la SEMSAMAR Guyane, Patrick Weirback a notamment présenté le plan de rénovation urbaine de Copaya, qui concerne en tout près de 1000 personnes. Ici, deux défis étaient à relever : d’abord la réhabilitation de 30 logements sociaux avec pour objectif la résidentialisation de ces habitations. Puis un projet plus titanesque, qui a consisté à la destruction de 150 anciens logements, après que le site ai été déclaré ZUS (Zone urbaine sensible) en 2009. A la place, ce sont 86 nouveaux logements qui sont en phase d’être terminés à Copaya. Quatre architectes ont œuvré pour assurer une mixité architecturale, plusieurs typologies de logement sont proposés (du T2 au T6) et ceux-ci répondent au label Ecodom, qui prend en compte les besoins des locataires tout en respectant des normes écologiques (utilisation de matériaux spécifiques comme le bois, orientation des habitations, pas de climatiseur etc)

Et le projet porté va bien au delà de la seule habitation. C’est un véritable projet urbain qui a été lancé : l’entrée de la ville va être aménagée, de nouveaux équipements crées (aires de jeux, garderie, établissement scolaire, plateau sportif…).

Ce projet menée en lien avec la collectivité de Guyane représente un coût total de 93 millions d’euros, dont 10 millions investis dans la destruction des anciennes habitations, 40 millions pour les constructions neuves et 1 million d’euros pour la réhabilitation des anciens logements.

Un vrai défi social se présente aussi ! L’objectif de ce quartier est de développer de nouveaux tissus d’activités et garantir une meilleure intégration des populations : tenter de supprimer les désordres sociaux et urbains qui pouvaient sévir auparavant, garantir un meilleur vivre-ensemble des différentes communautés et garantir une meilleure mixité, tenter de réduire la délinquance, par exemple.

chantier concorde

Chantier du quartier de Concorde, où de nombreux logements vont être crée et devraient être livrés dans deux ans.

Pour mener ce projet il a fallut reloger les familles qui habitaient dans les logements qui ont été détruits. Les dernières personnes ont été relogées à Sud-Bourg, à quelques kilomètres. C’est avec une grande surprise et beaucoup d’admiration que nous découvrons des logements sociaux magnifiques, aux allures de maisons d’architectes. 60 habitations, des maisons individuelles, faites en parties de bois, à l’allure très design. Les habitants sont ravis nous dit-on, et pour cause, ceux-ci sont censés retourner vivre dans les nouveaux logements de Copaya mais se sentent très bien ici pour les quitter ! Sud-Bourg a été adopté par les nouveaux locataires, qui ne cessent de magnifier leur quartier. Ici aussi, tout est aménagé pour créer, à terme, un véritable maillage entre les quartiers existants et les quartiers périphériques en construction.

Un dernier gros projet, et pas des moindres, de la SEMSAMAR est en cours dans la ville de Matoury, dans la résidence de Concorde. 450 logements désuets doivent être réhabilités et de nouveaux logements créés. Au total ce seront 1000 logements sociaux qui seront mis à la location, dont les premiers devraient être livrés dans 24 mois. Le terrain des futures constructions est aménagé, il ne reste plus que les constructions. A terme, ce quartier va être aménagé avec des commerces de proximité, des programmes sportifs etc et sera relié au centre de Matoury.

A suivre, la suite des réalisations de la SEMSAMAR en Guyane. De nouvelles habitations mais pas seulement!

Commenter avec votre compte Facebook

Anne Ceffrey
Par Anne Ceffrey janvier 22, 2016 18:45
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*