Dauphin Telecom présente ses vœux : l’heure du bilan et une année 2016 prometteuse

Rédaction
Par Rédaction janvier 16, 2016 20:47

Dauphin Telecom présente ses vœux : l’heure du bilan et une année 2016 prometteuse

L’opérateur téléphonique Dauphin Télécom a présenté ses vœux pour la nouvelle année. L’occasion de faire un bilan sur 2015 mais surtout de parler de ce qui va arriver durant cette nouvelle année.

En ce qui concerne les actions menées en 2015, l’opérateur a œuvré, et continue toujours, sur l’installation de la fibre optique. La Baie Orientale est en phase de câblage et la FTTDP(1) est presque totalement disponible à Anse Marcel.

Dauphin Télécom poursuit les travaux de connexion des établissements scolaires, avec notamment la Cité Scolaire qui était prête et connectée le 4 janvier 2016, jour de son ouverture aux élèves. L’opérateur a également étroitement collaboré et travaillé avec la Collectivité sur le Schéma directeur territorial d’aménagement numérique (SDTAN). NDLR: “L’objectif du SDTAN est de rendre éligible, a l’horizon 2020/2022, l00% des foyers et entreprises de Saint-Martin au très haut débit et de garantir a plus court terme une couverture complète du territoire en “haut débit de qualité” par un panachage de technologies “satellite, WiFi, 3G+ ou 4G lorsque cette technologie sera disponible”, qui a été validé le 25 juin par la collectivité et entériné par l’ARCEP (pour prendre connaissance du SDTAN c’est ICI)”.

Alain Haillant, président de l’entreprise Dauphin Telecom, Eve Riboud, directrice générale et Philippe Morel, directeur commercial (Photos illustrations : Steph Deziles)

Alain Haillant, président de l’entreprise Dauphin Telecom, Eve Riboud, directrice générale et Philippe Morel, directeur commercial (Photos illustrations : Steph Deziles)

L’opérateur a longuement insisté sur ce qui a été sa priorité en 2015 et le restera plus que jamais en 2016 : le service, l’accueil et la satisfaction des clients. Cela s’est notamment traduit par la création d’un espace réservé aux professionnels à Marigot, pour mieux cibler et répondre aux attentes de ces clients. Un service de financement a également été crée, son but, accompagner les entreprises pour bien cibler les besoins et les aider à financer de nouveaux aménagements techniques afin d’utiliser aux mieux les services proposés par Dauphin Telecom.
Cette solution est particulièrement innovante pour nos entreprises qui sont pour certaines dans l’obligation de renouveler leur moyens de télécommunication mais qui n’ont pas le financement. Dans ce cas la, après validation d’un projet de renouvellement d’infrastructure technique entre l’opérateur et l’entreprise, celle-ci pourra sous forme d’un loyer bénéficier des toutes dernières innovations technologique et ainsi gagner en efficacité sans se soucier de la maintenance ni du financement de leur nouvelle installation.

Selon l’opérateur, la satisfaction des clients est en hausse grâce aux efforts fait par les équipes technique et administrative. Dauphin Telecom a aujourd’hui une capacité et réactivité technologique qui ne passe plus inaperçue et son savoir faire sur la technologie Fibre optique reconnue par les entreprises technologique est un atout indéniable. Cela a notamment permis à l’opérateur de se développer hors des îles du nord, en Guadeloupe, Martinique et Guyane. “Certains viennent nous voir pour travailler avec nous pour nos capacités en haut débit notamment” explique Eve Riboud, directrice générale de Dauphin Telecom.

Plusieurs objectifs sont à atteindre en 2016. Le principal est de connecter la “zone blanche” située entre la Savane et Grand Case, qui est aujourd’hui trop loin d’un “nœud” permettant d’avoir du débit internet par ADSL. La Collectivité a acheté un terrain, qui sera loué par les opérateurs pour installer des NRA(2)/NRO(3) afin de résoudre les problèmes de connectivité.

En ce qui concerne l’installation de la fibre, l’opérateur ne sait pas encore quelles seront les zones qui seront fibrées par la Collectivité. Un ” gros travail de concertation de fond est en cours avec tous les acteurs ” explique Eve Riboud. L’équipe invite d’ailleurs les représentants de syndic à se renseigner car la fibre est disponible dans la plupart des résidences. Un atout touristique non négligeable dont toutes les îles ne peuvent pas se vanter explique Dauphin Telecom! Ce qui est certain c’est que toutes les écoles vont être connectées à la fibre, comme c’est déjà le cas pour Grand Case et Cul-de-Sac. Un accompagnement numérique et pédagogique continue d’être mis en place par la Collectivité, “un plan tout à fait cohérent” d’après l’opérateur.

Dauphin Télécom compte aussi s’investir pleinement sur la digitalisation des entreprises, avec le développement de la Voix sur IP (VoIP)(4), la proposition de solutions Cloud aux entreprises avec le regroupement des données dans un Data Center(5) qui sera ouvert en Guadeloupe à la fin du premier trimestre 2016 (un hébergement de proximité qui permettra d’aller plus vite). Le Cloud est devenu une demande importante de la part des entreprises, « il est important d’être cohérent, la création d’un Data Center était devenu logique » explique la directrice générale de Dauphin.

Autre avancée très importante cette année : la Box TV ! Après deux années de travail, la phase de test en situation réel est en cours, la partie technique étant totalement terminée. Il ne reste plus que la commercialisation, qui va prendre encore un peu de temps et n’aura pas lieu avant septembre 2016. Dauphin travaille à la création d’un bouquet de chaînes varié et international, maintenant que le nom et le modèle de la Box ont été trouvés.

Cette année, les actions de sponsoring seront plus orienté vers le sport : vélo, basket, golf, rugby et course à pied, ces clubs de Saint-Martin qui véhiculent les valeurs de travail d’équipe et de performance et représente une population très hétéroclite, sont en phase avec l’esprit de l’opérateur. Cela donnera une plus grande visibilité à Dauphin Telecom et lui permettra de participer plus activement aux assemblées générales des clubs, ” un partenariat pérenne, qui permettra aux clubs de se développer avec un réel engagement des deux côtés “.

Un point sur l’arrivée de la 4G à Saint-Martin : les opérateurs ne peuvent rien faire tant que les licences ne sont pas distribuées. La 4G ne sera donc pas disponible, au moins, avant 2017. Dauphin travaille déjà sur l’installation de nouveaux sites pour se préparer au déploiement de la 4G et continue, de la mesure du possible, d’augmenter la capacité de la 3G actuelle, avec notamment, une augmentation très significative du débit DATA. ” On ira plus vite chez Dauphin en cette année ” nous assure-t-on.

LEXIQUE TECHNIQUE:

1) FTTDP : Le FTTDP s’inscrit comme une alternative au tout optique FTTH (Fiber to the Home) pour apporter le très haut débit aux résidences. Il s’appuie aujourd’hui sur une technologie VDSL2 pour exploiter l’infrastructure cuivre en place sur les quelques mètres qui séparent le domicile du réseau optique des opérateurs. La paire de cuivre du téléphone est ainsi raccordée à la fibre via un boîtier dédié, le DPU (Distribution Point Unit), installé en aval du point de concentration dans la boucle locale cuivre (le NRA), généralement sur le palier d’un bâtiment, immeuble, résidence ou au point d’arrivée des câbles. Ce qui évite d’avoir à tirer la fibre jusque dans le logement de l’abonné, opération lourde et coûteuse et de nature à ralentir le déploiement du très haut débit sur le territoire.

2) NRA : Les NRA sont les centraux téléphoniques de l’opérateur historique France Télécom dans lesquels aboutissent les lignes téléphoniques des abonnés, quel que soit leur fournisseur d’accès ADSL. Autrefois uniquement dédiés au réseau téléphonique commuté (RTC), les NRA (ou centraux téléphoniques) sont aujourd’hui essentiels pour les 20 millions d’internautes abonnés à l’ADSL. Le répartiteur est un élément important du NRA puisque c’est ici que va se faire le premier tri entre les lignes des abonnés. Les paires de cuivre sont effet triées pour être ensuite relayées vers les DSLAM(7) respectifs des fournisseurs d’accès correspondant à chaque ligne.

3) NRO :  Le Noeud de Raccordement Optique (NRO) est un élément essentiel dans un réseau FTTH (Fiber To The Home ou Fibre jusqu’à l’abonné en français), en ce sens qu’il regroupe toute les lignes des abonnés d’un secteur. En clair il a la même fonction que le NRA dans le réseau cuivre de l’opérateur historique. Si dans un NRA les abonnés sont reliés à l’ADSL par ce qu’on appelle un DSLAM, dans un NRO, les abonnés sont reliés au réseau internet par fibre optique par un équipement qu’on appelle un OLT (Optical Link Termination).

4) La voix sur IP(6) est la transmission de la voix sur le réseau public Internet en utilisant le protocole IP. Le support utilisé peut être le réseau Internet public ou privé et le transport peut se faire par paire de cuivre, fibre optique ou encore radio.

5) DataCenter : Un centre de données ou data center est un site physique sur lequel se trouvent regroupés des équipements constituants du système d’information de l’entreprise (ordinateurs centraux, serveurs, baies de stockage, équipements réseaux et de télécommunications, etc.). Il peut être interne et/ou externe à l’entreprise, exploité ou non avec le soutien de prestataires. C’est un service généralement utilisé pour remplir une mission critique relative à l’informatique et à la télématique. Il comprend en général un contrôle sur l’environnement (climatisation, système de prévention contre l’incendie, etc.), une alimentation d’urgence et redondante, ainsi qu’une sécurité physique élevée.

6) IP : Le protocole IP fait partie de la couche Internet de la suite de protocoles TCP/IP. C’est un des protocoles les plus importants d’Internet car il permet l’élaboration et le transport des datagrammes IP (les paquets de données), sans toutefois en assurer la « livraison ». En réalité, le protocole IP traite les datagrammes (on parle aussi de paquets) IP indépendamment les uns des autres en définissant leur représentation, leur routage et leur expédition.

7) DESLAM : Un DSLAM (Digital subscriber line access multiplexer) en français Multiplexeur d’accès DSL. Pour faire simple et imagé c’est le modem ADSL qui est à l’autre bout de la ligne de cuivre.

 

Commenter avec votre compte Facebook

Rédaction
Par Rédaction janvier 16, 2016 20:47
Écrire un commentaire

Pas de commentaire

Pas de commentaire!

Il n'y a pas encore de commentaire, mais vous pouvez être le premier à commenter cet article.

Écrire un commentaire
Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
Les champs obligatoires sont marqués*