Renault soupçonné de fraude et perquisitionné

Anne Ceffrey
Par Anne Ceffrey janvier 14, 2016 12:46

Renault soupçonné de fraude et perquisitionné

Après Volkswagen, c’est l’entreprise Renault qui fait parler d’elle pour soupçon de fraude sur les émissions polluantes de ses véhicules. Une nouvelle qui a fait chuter le titre à la Bourse de Paris.

L’entreprise Renault est dans la tourmente et risque de connaitre un scandale semblable à celui de Volkswagen. En effet, d’après la CGT plusieurs sites auraient été perquisitionnés en Ile-de-France la semaine dernière par la répression des fraudes, car l’entreprise est soupçonnée de fraude aux émissions polluantes. Renault a confirmé que des perquisitions avaient été menées mais assure que les tests n’ont pas détecté de logiciels truqueurs.

Dans un communiqué, Renault affirme pourtant qu’aucunes anomalies n’avaient été détectées suite aux tests demandé par la ministre de l’Ecologie, Ségolène Royal. Aux dernières nouvelles, la ministre a assuré que Renault avait “dépassé les normes de CO2” et d’oxyde d’azote mais qu’il n’y avait pas eu de fraude.

Cette nouvelle a fait plonger son titre de 17% à la Bourse de Paris ce midi (heure de Paris), ainsi que le titre de Peugeot qui a chuté de 8% alors qu’aucunes perquisitions ni anomalies n’ont été découvertes chez ce dernier.

Après le scandale de Volkswagen, Renault avait tenté de faire bonne figure et avait même annoncé 50 millions d’euros d’investissement au mois de décembre pour essayer de réduire l’écart d’émission de pollution entre les conditions d’homologation et la situation réelle.

Commenter avec votre compte Facebook
Anne Ceffrey
Par Anne Ceffrey janvier 14, 2016 12:46

Les dernières infos

Suite...