Le Dakar 2016 endeuillé : un Bolivien meurt percuté par un pilote français

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE janvier 9, 2016 16:20

Le Dakar 2016 endeuillé : un Bolivien meurt percuté par un pilote français

Dans un accident survenu au kilomètre 82, un bolivien de 63 ans est décédé sur le bord de la route du Dakar après avoir été percuté par le buggy du pilote français Lionel Baud.

Dans un communiqué, les organisateurs du rallye-raid ont annoncé qu’un homme de 63 ans était décédé ce samedi après avoir été heurté par le buggy du pilote français Lionel Baud, p-dg du groupe industriel de décolletage Baud Industries, à l’occasion de la 7eme étape du Dakar entre Uyuni et Salta.

” Un accident est survenu au kilomètre 82 de la spéciale du jour en territoire bolivien où le concurrent auto N.409, Lionel Baud, a percuté un homme de 63 ans qui se trouvait isolé sur la piste, ont déclaré les organisateurs dans ce communiqué. Le service médical de l’organisation n’a malheureusement pu que constater le décès de la personne accidentée. “

La 38e édition du Dakar avait déjà été marquée par un accident survenu lors du prologue au départ de Buenos Aires il y a une semaine. La voiture pilotée par un équipage chinois, Guo Meiling et Min Liao, était sortie de piste et venue percuter un groupe de spectateurs, faisant dix blessés, dont trois graves.

En 2010, lors de la deuxième édition du Dakar en Amérique du Sud, la sortie de piste du 4×4 du duo germano-suisse Mirco Schultis-Ulrich Leardi avait provoqué la mort d’une jeune femme de 28 ans. En 2011, un automobiliste avait été tué dans un accident avec un concurrent attardé, qui rentrait au bivouac de Chilecito, en Argentine.

Avec Agences

Commenter l'article avec votre compte Facebook

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE janvier 9, 2016 16:20
Écrire un commentaire

2 Commentaires

  1. Didier Puccini sur Facebook janvier 9, 16:45

    faut pas rester sur la piste d’une course…!!

  2. Brigitte Fantino sur Facebook janvier 9, 18:06

    comme chaque année…….. c’est désespérant !

Voir les commentaires

Écrire un commentaire

Laisser un commentaire