SARKOZY AU JAPON

Rédaction
Par Rédaction 31 Mar 2011 08:22

SARKOZY AU JAPON

Ce passage éclair ne devrait pas forcément améliorer l’image de Nicolas Sarkozy au Japon même s’il espère  en tirer un bénéfice en terme d’image sur la scène internationale.

Depuis son élection en 2007, il n’est venu que deux fois au Japon, en 2008 pour le sommet du G8 d’Hokkaido et ce 31 mars à Tokyo pour transmettre au premier ministre Naoto Kan un message de soutien et de solidarité, un message adressé par la France, l’Europe mais également le G20 qu’il préside.   Le président français n’a jamais brillé pour son attachement à l’archipel nippon, qui aurait certainement apprécié un peu plus de considération.

Il n’y a jamais eu de sommet bilatéral entre la France et le Japon depuis l’arrivée de Nicolas Sarkozy à l’Elysée, non seulement par manque de disponibilité côté français, mais aussi, il faut le reconnaître, en raison des incessants changements des premiers ministres japonais qui ne facilitent pas l’organisation de rencontres.

Le déplacement de ce jeudi, un crochet en marge d’une rencontre du G20 en Chine, lui permet d’être le premier chef d’Etat étranger à venir au Japon depuis le séisme, le tsunami et la crise nucléaire qui ont affecté et affectent toujours le nord-est du pays. Un désastre qui a fait près de 30 000 victimes et des dizaines de milliers de sans-abri.

Outre une rencontre avec la communauté française à qui il a transmis la “solidarité de tous nos compatriotes”, Sarkozy s’est entretenu avec le Premier ministre Naoto Kan. Pour ce dernier, accueillir un dirigeant étranger près de trois semaines après le début de la crise permet de montrer à la population – parfois sceptique sur son “leadership” réel – qu’il reste aux commandes et que l’archipel n’est pas seul.

Le principal sujet de l’entretien entre les deux dirigeants fut le nucléaire, alors que Tokyo a fait appel   à  l’expertise des entreprise françaises Areva et EDF pour tenter de se sortir des difficultés rencontrées à la centrale de Fukushima.

Au cours de la conférence de presse commune qui a suivi leur rencontre, Naoto Kan a évoqué une révision de la politique énergétique du Japon, une fois la crise terminée. Après avoir promis un soutien accru de la France à l’archipel, Nicolas Sarkozy a lui souligné que le nucléaire civil restait une source d’énergie viable et nécessaire pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Il a également évoqué la nécessité d’une “harmonisation internationale des normes de sûreté”. Un point qui devrait être discuté lors d’une rencontre du G20 à Paris en mai prochain.

SOURCE/ L’EXPRESS

Rédaction
Par Rédaction 31 Mar 2011 08:22

Les dernières infos

Suite...
Abonnement WPServeur
Euro0.9187
19 Juil · CurrencyRate · USD
CurrencyRate.Today
Check: 19 Jul 2024 07:05 UTC
Latest change: 19 Jul 2024 07:00 UTC
API: CurrencyRate
Disclaimers. This plugin or website cannot guarantee the accuracy of the exchange rates displayed. You should confirm current rates before making any transactions that could be affected by changes in the exchange rates.
You can install this WP plugin on your website from the WordPress official website: Exchange Rates🚀