Éclipse totale de la “super-Lune” dans la nuit du 27 au 28 septembre ? C’est ce soir pour nous aux Antilles !

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 27 Sep 2015 08:23

Éclipse totale de la “super-Lune” dans la nuit du 27 au 28 septembre ? C’est ce soir pour nous aux Antilles !

ROUGE : Dans la première partie de la nuit du dimanche 27 au lundi 28 septembre 2015, la Lune passera dans l’ombre de la Terre. Cette magnifique éclipse totale de notre satellite sera parfaitement visible aux Antilles comme en France métropolitaine.

L’éclipse de ce soir n’est pas une simple éclipse totale, c’est une éclipse de super-Lune. En effet, la Lune décrit non pas un cercle mais une ellipse autour de la Terre, elle n’est donc pas toujours à la même distance. La super-Lune se produit à un moment bien particulier de l’orbite lunaire, ce que l’on nomme le périgée : le point où la Lune est la plus proche de la Terre… et donc où elle nous apparaît la plus grosse, c’est pour cela qu’on l’a surnommée “super-Lune“.

MAJ : Les photos de nos contributeurs de Saint-Martin ICI

Ce phénomène rare ne sera visible de nouveau qu’en 2033 !

L’éclipse de ce 27 septembre va donc se produire durant une super-Lune. Notre satellite sera alors sera 14% plus gros que la moyenne des pleines lunes (et 30% plus lumineux). La conjonction de ces deux événements est rare : depuis 1900, il n’y en a eu que cinq. La dernière éclipse de super-Lune s’est produite en 1982, la prochaine n’aura lieu que le 8 octobre 2033… et ne sera pas visible de l’Europe.

Le phénomène général débutera à 20 h 12 et se terminera à 1 h 22 (heure locale Antilles françaises, veuillez ajouter 6 heures pour la France métropolitaine).

La phase de totalité, durant laquelle la Lune, obscurcie, se parera d’une teinte rougeâtre, prendra place entre 22 h 11 et 23 h 23. La Lune sera alors dans la constellation – bien terne – des Poissons. Une éclipse de Lune diffère d’une éclipse de Soleil en ce qu’elle a lieu au même moment pour tous les observateurs.

Contrairement aux éclipses de Soleil, l’observation d’une éclipse de Lune ne nécessite aucune précaution particulière pour les yeux.

14397058

Gif animé du déroulement de l’éclipse (Tomruen via Wikimedia Commons)

Déroulement du phénomène :

“Les heures sont données en heure locale Antilles françaises (Temps universel -4 h), celle donnée par nos montres.”

20 h 12 min : Entrée dans la pénombre.
Début de l’éclipse. La Lune pénètre dans le cône de pénombre de la Terre mais le phénomène est presque indiscernable à l’œil nu.

21 h 7 min : Entrée dans l’ombre.
La Lune pénètre dans le cône d’ombre de la Terre. Une échancrure sombre, de plus en plus importante, ronge progressivement le disque lunaire déjà terni. La coloration rougeâtre de la partie ombrée devient perceptible et s’accentue jusqu’à l’enfouissement complet de notre satellite dans l’ombre de la Terre.

22 h 11 min Début de la phase de totalité.
La Lune est alors plongée entièrement dans l’ombre de la Terre, sans pour autant disparaître totalement. Faiblement éclairé par les rayons solaires réfractés par l’atmosphère terrestre, notre satellite se pare d’une jolie coloration rougeâtre pouvant aller du rouge cuivré au rouge sombre. Il est délicat de prédire sa teinte exacte.

22 h 47 min : Maximum de l’éclipse.
C’est en instant que la Lune pénètre le plus profondément dans l’ombre de la Terre.

23 h 23 min : Fin de la phase de totalité.
La Lune commence à quitter le cône d’ombre de la Terre. Un croissant clair, de plus en plus important, envahit progressivement le disque lunaire encore terni. La coloration rougeâtre de la partie ombrée s’atténue jusqu’à disparaître à la sortie complète de la Lune de l’ombre de la Terre.

00 h 27 min : Sortie de l’ombre.
La Lune quitte entièrement le cône d’ombre de la Terre. Elle retrouve progressivement tout son éclat.

1 h 22 min : Sortie de la pénombre et fin de l’éclipse. L’observateur a toutefois l’impression que l’éclipse est terminée depuis longtemps.

Sur cette carte sont indiquées :
– V, la région où l’éclipse sera visible dans son intégralité ;
– I, la région où l’éclipse ne sera pas visible :
– P1, la limite de la région où l’on observera l’entrée dans la pénombre ;
– O1, la limite de la région où l’on observera l’entrée dans l’ombre ;
– T1, la limite de la région où l’on observera le début de la totalité ;
– T2, la limite de la région où l’on observera la fin de la totalité ;
– O2, la limite de la région où l’on observera la sortie de l’ombre ;
– P2, la limite de la région où l’on observera la sortie de la pénombre.

Sur la courbe T2 en rouge, la phase totale de l’éclipse se termine au lever de la Lune. Sur la courbe T1 en bleu, l’éclipse devient totale au coucher de la Lune. L’éclipse totale de Lune du 27 au 28 septembre pourra être admirée dans son intégralité depuis l’Europe occidentale, l’ouest de l’Afrique, l’Océan Atlantique, l’Amérique du Sud et l’est de l’Amérique du Nord.

9100bce414_TLE_2015Sep28_01

Une vidéo de la NASA à voir absolument…

Sources : Science et avenir, AFP, Nasa, Wiki

F. LETUVEE
Par F. LETUVEE 27 Sep 2015 08:23