Iedom : Saint-Martin – Bilan économique, social et monétaire de l’année 2014

Autre
Par Autre septembre 10, 2015 16:04

Iedom : Saint-Martin – Bilan économique, social et monétaire de l’année 2014

PUB

L’IEDOM a présenté ses analyses du bilan économique, social et monétaire de l’année 2014 de la collectivité de Saint-Martin lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 10 septembre 2015. À cette occasion, l’institution a confirmé son diagnostic d’une activité économique encore fragile.

Le rapport annuel Saint-Martin 2014 de l’IEDOM – édition 2015 – dresse, en 89 pages, un panorama des principales évolutions économiques et monétaires.

En 2014, le contexte économique de la partie française présente toujours des fragilités malgré des signes encourageants notamment en fin d’année. Les disparités économiques, sociales et institutionnelles entre les deux parties de l’île perdurent et les impacts sur l’économie de la partie française restent importants. Dans le secteur du tourisme, le redressement amorcé en 2013 se poursuit mais les résultats sont insuffisants et le développement touristique reste pénalisé par l’absence d’infrastructures adaptées. Dans un contexte concurrentiel accru, les entreprises du secteur du BTP connaissent toujours d’importantes difficultés malgré la réalisation de certains projets publics et privés. Le marché de l’emploi demeure sous tension, malgré une baisse, pour la première fois depuis 2007, du nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A (DEFM A).

La place bancaire saint-martinoise(1) évolue favorablement en 2014 avec une activité de financement et de collecte en hausse. Après trois années consécutives de baisse, l’encours de crédit renoue avec la croissance (+3,5 %) pour atteindre 201,6 millions d’euros. Cette reprise de l’activité de crédit est exclusivement imputable à la hausse marquée des crédits aux entreprises (+10,6 % après -4,7 % en 2013). À l’inverse, les financements consentis aux ménages, qui concentrent la majorité des crédits de la place, sont en retrait notamment marqués par la baisse des crédits à la consommation, pour la première fois depuis 2005. À 320,8 millions d’euros, la collecte de dépôts reste dynamique (+11,2 % après +8,5 % en 2013) grâce à la bonne performance des dépôts à vue (+18,7 %), principaux actifs détenus par les agents économiques.

(1) Données hors La Banque Postale

Toutes les publications de l’IEDOM sont disponibles en ligne et librement téléchargeables sur le site internet de l’Institut : www.iedom.fr

L’Institut d’Emission des Départements d’Outre-mer, banque centrale déléguée, agissant au nom, pour le compte et sous l’autorité de la Banque de France, assume également de nombreuses missions de service public qui font de lui un irremplaçable observateur de la vie économique, financière et bancaire des cinq départements d’Outre-mer (Guadeloupe, Martinique, Guyane française, La Réunion, Mayotte) et des collectivités de Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Barthélemy et Saint-Martin.

Les publications de l’IEDOM sont accessibles et téléchargeables librement sur le site www.iedom.fr

Commenter avec votre compte Facebook

PUB

Autre
Par Autre septembre 10, 2015 16:04

Les dernières infos

Suite...